Wild Crows - 2ème vague
Actualités

Rappel : Wild Crows casse les codes !

avril 18, 2018

Vous n’êtes pas sans savoir que dans une petite semaine tout juste, le second tome de la saga Wild Crows sortira.

L’occasion idéale pour rappeler certains points clé de cette saga, qui, qu’on l’aime ou la déteste, assume ses différences avec tout ce qui a déjà été fait sur le sujet.

Petit rappel, donc, à tous ceux qui tenteront l’aventure Monty Valley ou reprendront le cours de leur lecture avec la sortie du prochain tome. Et par la même occasion, petites révélations ! ☺

Wild Crows : avertissement

 

► Amatrices d’histoires légères où l’amour débarque dès les premières pages, fuyez ! Il en va de même pour celles qui pensent trouver dans cette saga de nombreuses scènes érotiques … Au risque de vous décevoir, Wild Crows n’a rien à voir avec ce type de romances contemporaines. Voyez le bon côté des choses, les librairies croulent sous ce genre de titres… Ciblez une couverture montrant un torse dénudé et vous en aurez une !  😉 Non pas que Wild Crows soit mieux ou moins bien, je n’émets là aucun jugement de valeur, je précise juste quel genre d’univers vous en retrouverez pas dans la saga : mieux vaut prévenir que guérir ! ^^

Alors donc, j’avais déjà expliqué avant la sortie du tome 1, ce qu’était Wild Crows, et ce que cela n’était pas, afin d’avertir en lettres clignotantes les amatrices de ce genre de lectures, histoire de ne pas les embarquer dans un univers qui ne leur correspond pas. Un second article avait précisé 5 points primordiaux concernant la saga, ICI.

 

 

► À celles qui attendent que la romance pointe le bout de son nez, n’ayez crainte, ce second tome sera bel et bien le début de quelque chose pour Joe. On en revient au premier point, si vous ne supportez pas de prendre votre mal en patience quand il est question de sentiments, passez votre chemin. Loin de moi l’idée de vous faire fuir, je tiens seulement à vous préparer à ce qui va suivre. Parce que, croyez-moi, il va y avoir du lourd. Certaines adoreront, d’autres détesteront, mais personne ne restera de marbre.  Et ce n’est que le début…

Pourquoi ? Car en mon sens, si je me positionne en tant que lectrice, j’aime que les histoires prennent du temps pour se mettre en place, j’aime créer des situations cocasses, drôles, tendues, et par-dessus tout, j’aime savourer la puissance d’une victoire sur le destin quand tout interdisait aux protagonistes de s’aimer. Je veux qu’une histoire nous prenne aux tripes, et ne se contente pas de la facilité avec des scènes hot bien placées pour quelques papillons dans le ventre. Je mise sur l’émotion.

 

liberté d'agir

 

► Plus encore : Si vous avez lu le tome 1, vous savez à quel point le sentiment de liberté est omniprésent dans le mode de vie des bikers. La limite avec la loi se veut si fine, que parfois on la franchit sans s’en rendre compte. Il en va de même pour les “qu’en-dira-t-on”. Les Wild Crows se moquent royalement des codes à respecter en société, ils ne répondent qu’à leurs propres règles, et envoient paître le reste. C’est ainsi que va leur vie, rock’n roll jusqu’au bout, borderline en toutes circonstances. Et c’est dans cet esprit-là que j’ai mûrement réfléchi la romance qui va suivre. Je m’adresse donc cette fois-ci à ceux qui aiment que les histoires d’amour suivent une ligne précise, des schémas maintes et maintes fois utilisés dans les autres romans. Prenez le train suivant. Celui qui mène à Monty Valley va remettre en question bien des acquis des mœurs. La limite entre ce qui est “bien” ou non selon la société sera sans doute plus d’une fois bafouée. Et sans doute serez-vous amenée à vous faire votre propre choix de ce qui suivra, qu’il s’agisse du choix du cœur de Joe, ou d’autres événements à venir.

Pourquoi se contente d’écrire une histoire, si on peut en prime soulever des questions ? 🙂

 

wild crows bikers

 

► Dans ce second tome, je vous réserve de nombreuses surprises, des bonnes, mais aussi des mauvaises. Vos émotions risquent fort de faire le yoyo, et vous m’en voudrez probablement, au départ du moins, mais ainsi va la vie. Des romances sur le thème des bikers, il en existe beaucoup. Des romances sur le thème des bikers où tout est rose, il y en a. Je rappelle que j’ai voulu créer un univers différent, réaliste. Imaginez la série Sons of Anarchy sans drame … la saveur ne serait plus la même !  Alors, oui, vous verserez sans doute quelques larmes, mais je vous promets de jolis moments aussi, et si le tout se retrouve bercé d’un peu d’amour… faites-moi confiance ! ♥

 

wild crows

 

► Enfin, si la relation père-fille est toujours très présente dans le tome 2, puisqu’il s’agit du fil rouge de la saga, progressivement, nous aurons de moins en moins de chapitres de son point de vue. Ils ne disparaîtront pas, ils seront simplement moins nombreux.

Deux raisons à cela :

  • Ces chapitres nous permettent de voir les dessous du club. Via les deux premiers tomes, on en apprend donc déjà beaucoup. Les bases sont posées. J’ai donc pensé qu’il serait intéressant de doucement se concentrer sur Joe et sur ce qu’elle éprouve après toutes ces difficultés. Ce sera l’occasion aussi d’approfondir d’autres relations avec les membres du club et la famille de Jerry.
  • La seconde raison de ce choix m’impose de ne pas trop en dire pour ne rien spoiler, mais c’est également un choix symbolique, quant à l’évolution de Joe. Elle prend doucement son envol dans cette nouvelle vie, et comme un oisillon apprend à voler pour quitter son nid, elle, se détache un petit peu de son père portant très protecteur. De plus, j’aime que le 2nd point de vue ne soit pas celui d’un éventuel prétendant, histoire de vous faire mariner un peu encore sur le ressenti de la jolie brune ! *mode auteur sadique activé*

 

 

► Vous l’aurez donc compris, Wild Crows n’est pas et ne sera jamais “une énième saga sur le monde des bikers”, simplement parce qu’elle diffère complètement des autres.

Si elle parvient à plaire à des amatrices de romance feel-good comme à de véritables bikers, c’est aussi en partie grâce au mélange des genres qu’elle propose : nous ne sommes pas tout à fait dans la romance ni tout à fait dans le suspense ou dans le drame. Les pages se tournent, les mots défilent et vos émotions s’accrochent à cette étrange expérience de lecture.

À l’image des bikers qui l’incarnent, elle appelle à la liberté d’agir et de penser, au respect des différences, et à l’ouverture d’esprit. Et si c’était cela, la clé d’une vie sans contraintes ?

 

liberté d'agir

 

►►► Si le cœur vous en dit, je serai donc ravie de vous retrouver à Monty Valley dès mercredi prochain pour la sortie de Wild Crows – Tome 2. révélation.

Il y a toujours de la place en ville pour les lecteurs avides de nouveauté, d’originalité et de voyages !

Parce que c’est aussi cela le petit plus de l’indépendance pour un auteur : avoir la possibilité d’écrire quelque chose de brut, de vrai, et de différent.

 

À bientôt !

 

Blandine.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *