Wild Son

Il pensait avoir trouvé le juste équilibre, fait table rase du passé.
Son club, sa famille, son royaume.
Elle voulait recommencer à zéro, loin des siens.
Sa liberté, sa folie, sa vie.

Voilà cinq ans que Casey a repris le flambeau derrière son père à la présidence du club des Wild Crows, un gang de bikers qu’il a su remettre dans la légalité au fil du temps et aux prix de nombreux efforts.
Alors que les affaires fleurissent et que son engagement quotidien porte ses fruits, le destin met une jeune femme sur son chemin. Charlie, une tornade explosive capable de tout balayer sur son passage, y compris les cicatrices d’un passé trop sombre.
Pourtant, Casey le sait : ne jamais oublier. Comme unique solution à ses propres fantômes, le jeune homme s’est endurci, ses responsabilités l’ont rendu méfiant, à juste titre.
Le club est sa raison de vivre. Ses frères avant tout le reste.
Alors pourquoi la venue de Charlie dans les parages sème-t-elle autant le doute sur ses convictions ?
Quelle raison le pousse ainsi à creuser ce dossier « à haut risque », marqué d’un sigle ennemi ? Quand la tentation devient si dangereuse, doit-il fuir pour protéger les siens ou succomber pour obtenir les réponses tant espérées ?



Putain. C’était la troisième bagnole qui me passait devant sans s’arrêter. Comme si l’humiliation ne suffisait pas, un nuage de poussière la suivit jusqu’à ce que j’en tousse. La poisse.

 — Va te faire foutre ! hurlai-je au conducteur fou qui traçait à l’horizon.

Exaspéré, je m’avançai sur le bitume et tentai le tout pour le tout. La circulation n’avait rien de dense dans les parages. Je commençais sérieusement à envisager de partir à pied. Mais à ce rythme, j’en avais pour deux ou trois jours. Le marathon ne me tentait guère. Blasé, je décidai de m’asseoir et d’attendre là que quelqu’un daigne enfin s’arrêter. Rien ne se produisit. J’allais péter une pile. En prime, j’étais mort de fatigue. Puis le hasard intervint. Un moteur enroué s’approchait. Je contemplai l’horizon, en quête de mon nouvel espoir. Une vieille Mustang apparut, le noir luisant sous les rayons du soleil. Je me redressai sans pour autant quitter le milieu de la route et levai les bras pour signaler ma présence. Aucune échappatoire possible, cette fois. Le véhicule stoppa net et un sourire naquit sur ma trogne. Je détaillai le conducteur – la conductrice en l’occurrence. Un chignon blond, des mèches en pagaille, lunettes noires vissées sur le nez, et pas franchement l’air ravi de trouver un piéton devant ses roues.

 — Tu peux dégager de là ? Je n’ai pas que ça à faire ! hurla une voix fluette depuis la Mustang.

Je restai une minute comme un con avant de me marrer. Elle klaxonna.

Bien décidé à ne pas troquer ma chance de me barrer du coin pour une question de fierté, j’approchai du véhicule et posai une main dessus en me penchant vers la conductrice, visiblement peu encline à la causette. La chance me souriait : elle n’avait pas démarré quand j’avais contourné la bagnole pour la rejoindre, elle aurait pu.

 — Salut, entamai-je la discussion. J’ai besoin de faire quelques bornes en direction du sud…

 — Je vais à Elk Grove, me répondit la blondinette, sans plus d’états d’âme.

Je réfléchis une minute avant d’enchaîner.

 — Tu pourrais me déposer sur la route, alors ?

 — Je pourrais.

Son indécision m’intrigua.

 — Je te paierai, si c’est que ça…

 — Si t’as du blé, pourquoi tu n’prends pas le bus ? Il y en a un toutes les deux heures.

Elle visa juste et j’esquivai sa remarque d’un sourire joueur.

 — J’ai du blé à destination, pas sur moi. J’avais pas prévu de tomber en rade de moto…

 — Donc si je te dépose à Sacramento, tu finiras à pied et je ne verrai pas la couleur de ton blé, résuma-t-elle sans perdre le nord.

 — On peut arranger ça, au pire, je te l’enverrai.

Elle souleva ses lunettes d’un doigt et me fixa sans détour avec deux yeux bleu-gris qui me désarçonnèrent.

 — Parce que j’ai vraiment l’air d’une idiote que tu peux berner en un claquement de doigts ?

Je venais de tomber sur un cas.

 — Non, j’ai jamais dit ça.

 — Tu vas où, exactement ?

 — Monty Valley.

 — Monty Valley, hein ? souffla-t-elle pensive. Je peux te déposer, ce n’est pas un si gros détour. Mais tu me rembourses l’essence du trajet complet. Ça compensera l’effort.

 — Ça me va, acceptai-je.

Quel autre choix avais-je ? J’étais au beau milieu de nulle part, sans bécane, sans téléphone ni argent. Je n’avais même pas mes papiers d’identité et ce connard qui tenait le garage local ne m’avait pas permis d’appeler une seconde fois quand j’étais tombé sur le répondeur du Devil’s et du garage.

 — Grimpe, finit-elle par me lancer.

Ni une ni deux, je fis le tour de la voiture et pris place sur le siège passager, soulagé. Elle démarra avant que je n’aie le temps de m’attacher, pied au plancher.

Je retins un petit rire amusé pour ne pas froisser la pilote, visiblement peu encline à la plaisanterie.

 — J’ai dû voir passer une dizaine de bagnoles avant de tomber sur toi, finis-je par lui expliquer. J’ai bien cru que je n’arriverais pas à me tirer de là. Les gens ne pensent qu’à leur gueule. Si t’es en galère, tu peux toujours crever la gueule ouverte avant que l’un d’eux ne s’arrête.

 — C’est logique, décréta la conductrice sans lâcher l’horizon de ses lunettes noires. Les gens flippent. Ils ne savent pas à qui ils ont affaire. Laisser un inconnu, un homme qui plus est, monter à bord de leur voiture, ça craint. Qui leur dit que tu n’es pas un serial killer ou un violeur recherché ? Avant de juger, mets-toi à leur place.

Voilà que Miss Blondie me clouait le bec. Je n’appréciai guère mais fus bien forcé de mettre de l’eau dans mon vin si je tenais à ne pas marcher des jours pour rentrer chez moi.

­ — OK, les gens ont peur. Mais toi, alors ?

Ma remarque fit mouche. Elle me jeta un bref regard avant de se replonger sur sa conduite. Elle ne bougea pas même un sourcil, se donnant un air hermétique à toute émotion.

 — Moi, je n’ai pas peur. Je sais qu’en cas de besoin, je serais capable de me défendre, homme ou pas.

Mademoiselle « je sais tout » avait vraisemblablement une confiance illimitée en elle-même. Tant mieux si ça lui convenait. Je lui souhaitais de ne pas tomber sur un véritable cinglé. Elle fixait la route, et je décelai chez elle ce besoin impératif de se donner des grands airs, durs et insondables.

 — Qu’est-ce que tu faisais à Chester ? finit-elle par me demander.

Une seconde plus tard, elle faillit se rétracter.

 — En toute honnêteté, je m’en fous, mais quitte à passer quatre heures ensemble, autant discuter…

Je venais de tomber sur un phénomène…


Godart
10/09/2019 – Broché
.
J'ai adoré la suite j'aime cette série

Client Kindle
18/08/2019 – Format Kindle
Juste wouah!!!!
Juste wouah!!! Je suis triste de quitter cette famille mais tellement bien après ce dernier opus sur Casey. Blandine nous a encore fait vivre des émotions de fou donc si vous ne l'avez pas encore lu, et bien QU'EST CE QUE VOUS ATTENDEZ!!!!!!!!

Mélo -Ladies Books -
12/08/2019 – Format Kindle
coup de coeur
Quel plaisir de retrouver les Wild crow. Cette fois Blandine nous plonge dans l'histoire de Casey !On connait Casey depuis le début de la saga Wild crows mais cette fois Casey a mûri. Il a traversé l'enfer et le voilà à la tête des Wild crows.Lui qui ne voulait pas avoir de responsabilités doit gérer ses frères mais aussi les nouveaus business qu'ils ont mis en place pendant c'est 5 ans qui se sont écoulés ! Ils se sont rangé... Trop de sang a coulé trop de frères y sont restés !J'ai vraiment adoré Casey dans ce tome le voir avec les responsabilités qui incombent le leader des Wild, mais aussi la complicité qu'il entretient avec ses frères ou avec Jenny par exemple !Dans ce tome on fait surtout la rencontre de la belle et fougueuse Charlie ! Cette femme au tempérament de feu ! Qui n'a pas peur de lui tenir tête et ça fait du bien d'avoir des femmes de caractère quand il est question de biker !J'ai adoré me replonger dans cette univers que j'ai tant aimé ! Charlie est une héroïne comme je les aime qui n'a pas peur, qui s'assume pleinement mais qui cache aussi un secret qui pourrait lui faire perdre énormément !Casey est fidèle à lui même aussi casse-pied qu' attachant je l'aime depuis le début et pouvoir me plonger dans sa tête, dans son cœur et ses pensées J'ai adoré. Casey est un homme blessé par la vie lui aussi et ne veut plus de femme dans sa vie mais c'était avant de rencontrer cette blondie tellement captivante !Un jolie coup de cœur pour le final de la saga Wild Crows même si j'aurai aimé plus ! J'ai aimé retrouver les anciens et pouvoir voir aussi les évolutions !La plume de Blandine est toujours aussi belle et remplie de sensualité j'ai hâte de la voir dans un autre registre bientôt !

grenouille
12/08/2019 – Format Kindle
Un énorme coup de coeur
Ce Bonus sur Casey est une véritable pépite. Je l'ai littéralement dévoré. Beaucoup d'émotions. Merci beaucoup à l'auteure pour sa plume magique qui m'a transporté.

DAUNOIS Sandra
07/08/2019 – Format Kindle
Super
Super j'avais adoré les wild crows et ce livre sur le fils est tout aussi sympas

Jo.J
21/07/2019 – Format Kindle
je recommande
J'ai lu ce tome sans avoir lu les précédents tout simplement car on me l'a offert. Je commencerais donc par dire qu'il n'est pas obligatoire d'avoir lu les précédents pour le comprendre toutefois je le regrette un peu car j'ai découvert une auteure vraiment agréable à lire ! Une écriture simple, fluide et efficace, des personnages avec de vrais personnalités et attachants bref tout ce qu'il faut pour passer un super moment =D je le recommande !

Charlotte
14/07/2019 – Format Kindle
Coup de coeur !
Voilà... j'ai savouré mon casey-jito avec bonheur et délice !On retrouve Casey 5 ans après la fin de la saga Wild Crows. J'étais impatiente de le retrouver dans sa nouvelle fonction et de découvrir la tornade blonde.Tout deux ont une répartie sur j'adore.Dans ce tome comme dans toute la saga j'ai été portée par cette famille #wildCrowsfamily. L'aventure est elle aussi toujours présente.Pas le temps de s'ennuyer avec cette équipe de choc !!

Aurélie
08/07/2019 – Format Kindle
Wild son de Blandine P.Martin
N'ayant pas lu la saga wild crows, je me suis lancé dans la lecture de wild son, et j'ai adoré 😍.L'histoire entre Charlie et Casey nous tient jusqu'à la fin, s'est un peu le jeu du je t'aime moi NN plus un moment et c'est assez marrant.Charlie a de la repartie, ça m'a bien fait rire, elle a un bon caractère .Charlie et Casey ont vécu quelque chose de moche dans leurs vies, ce qui les rend méfiants avec leur sentiments.Pour le coup je vais devoir lire les wild crows pour faire la connaissance de la famille de Casey et je sens que je ne vais pas m'ennuyer.Merci à l'auteur Blandine P.Martin pour ce délicieux moment

Alice TalonsAiguilles
05/07/2019 – Format Kindle
À lire ❤️
Je viens de finir « Wild Son » et j’ai lu les derniers chapitres en apnée… Je n’ai pas de mot pour décrire cette lecture. Tout ce que je pourrais écrire ne me semble pas assez intense ! Ce serait un « euphémisme » que de dire que cette lecture a été addictive !J’ai adoré le personnage de Charlie dès la première minute mais je suis tombée follement accro de sa personnalité lors des dernières pages… Ses choix, ce pour quoi elle a « survécu », ne sont pas ordinaires - surement pas raisonnables - mais c’est tellement « elle » ! Ça lui correspond tellement bien !Quant à Casey… Nous quittons « un sale gosse » après la lecture de la saga Wild Crows et nous le retrouvons « Prez’ du MC » dans Wild Son ! Je ne reviens pas sur ce qu’il a vécu dans Wild Crows - pour éviter de spoiler ceux qui serait passés à côté de cette saga atypique et addictive - mais dans cette histoire, nous percevons à quel point ça a eu un impact sur son regard de la vie ! Ce personnage avait déjà tout ma sympathie comme « grand frère de Joe » mais là, il déchire !!!Je suis tellement triste de quitter les Wild Crows. Je vous recommande cette lecture mais je vous conseille fortement de lire la saga Wild Crows avant toute chose (de toute façon elle déchire aussi !).

Anastasiase Roulent
05/07/2019 – Format Kindle
Une histoire du tonnerre 😍
Quel bonheur de retrouver les Wild Crows et Monty Valley 😍 Des frissons dès les premières pages !Un vrai bonheur de retrouver Casey et tout le MC !! Et une nouvelle venue, Charlie, qu'on ne peut qu'aimer avec son caractère et sa répartie de fou !Encore une fois, j'ai été transporté par les émotions et les événements comme si j'y étais ! Une fois commencé, je n'ai pas pu le lâcher avant la fin 😁 Un mélange d'action, d'humour, d'émotions, un cocktail explosif !

Client d'Amazon
01/07/2019 – Format Kindle
Une plume mais pas que ...
Une bonne plume. J'ai apprécié ce roman ce qui m'a convaincue de mes prochaines lectures .. je vais prendre.la.saga et relire ce tome. Je ne lapprecierai que davantage je pense. Je suis pas loin du cœur 🤩

Leila G.
01/07/2019 – Format Kindle
Une page se tourne
Encore une fois, emportée dans l'univers des bikers grâce à la plume de l'autrice. Un condensé d'actions, d'émotions, de loyauté et de solidarité. Si vous ne connaissez pas les Wild Crows, foncez avec Casey car il s'agit d'un spin-off à la hauteur de la série, qui peut être lu sans connaissances préalables sur la saga. Il saura forcément trouver le chemin de votre coeur. Et, si vous faîtes partie des addicts de cette famille de bikers, il ne vous faut pas rater ce tome.Les personnages sont toujours autant travaillés, profonds et intenses. Pour ceux qui connaissent déjà le club, vous ne manquerez pas de noter l'évolution du club cinq années plus tard. Casey a évolué, repris les rennes de la présidence, et s'est assagi, comme le club d'ailleurs mais face à l'adversité ils ne manqueront rien de leur fougue et leur solidarité.Sur sa route, Casey rencontrera Charlie, jolie jeune femme blonde au caractère fort et déterminé, comme j'aime. Elle connait bien ce monde mais clairement quand ils se rencontrent, elle aspire à autre chose.Le duo de Casey et Charlie est épicé et savoureux. Deux personnages complémentaires que rien ne prédestinait mais quand le destin s'en mêle, rien n'est finalement évident.Les rebondissements et les changements qui s'opèrent dans leur histoire m'ont tenue en haleine. C'est l'effet de la plume addictive de Blandine P.Martin.Je reste toujours impressionnée par le fait que rien ne soit laissé au hasard. L'autrice mène la danse et nous laisse aucun répit. C'est un vrai chef d'orchestre.La page Wild Crows se tourne et j'en profite pour remercier l'autrice pour sa confiance et ce partenariat. Un bonheur d'être associée à cette aventure.Addictivement,Leila G.

Marion2922
30/06/2019 – Format Kindle
Genial
Encore une fois un énorme coup de cœur pour ce roman. J'avais hâte de découvrir l'histoire de Casey.L'auteur a encore su me faire voyager avec les Wilds Crows.Si vous n'avez pas encore lu cette saga, je ne peux que vous la conseiller.

Elina REANT
27/06/2019 – Format Kindle
Un spin off a la hauteur de la saga... Enorme coup de coeur
Ce titre est un spin off de la saga Wild Crow, et bien qu'il puisse se lire indépendamment il serait dommage de ne pas lire la saga avant de démarrer la lecture de ce titre.Casey a repris la tête des Wild Crows après son père. Avec le passif du club, ils ont décidés de se "ranger". Fini les trafics en tout genre et bonjour les affaires légales, mais tout ne se passe pas toujours comme prévu et la venue de la jolie Charlie est elle une coïncidence ou l'annonce de problème à venir ??? !!!!Cinq ans ont passé depuis la fin de la saga et c'est un réel bonheur de retrouver Casey et les Wild Crows au complet, de découvrir comment ils gèrent cette nouvelle vie loin des trafics en tout genres et c'est un plus grand bonheur encore de découvrir plus Casey, ce jeune homme qu'on a rencontrer comme le fils du Prez', joueur, taquin, un brin foufou et qui est maintenant à la tête de ce chapitre de M.C.Il a gagné en maturité, à su se faire sa place en tant que Prez", chose pas évidente quand la plupart des membres l'ont vu grandir. Il a su conservé son âme de rebelle tout en se faisant respecter de tous .La venue de Charlie, une Casey au féminin, va mettre à mal son respect et les questions sur la raison de sa venue à Monty Valley sont loin d'être claires. Mais Casey peut compter sur son instinct et si les choses en se déroulent pas comme prévu, i pourra compter sur cette famille pas comme les autres mais où la notion de fidélité n'est pas un faible mot.Blandine nous livre une fois de plus une histoire envoûtante au sein de ce MC et l'on regrette de devoir les quitter lorsque le mot fin apparaît.Un coup de <3 comme toute la saga.

lady biker 73
25/06/2019 – Broché
wild son
j ai adoré, tout comme la série wild crows !

Flo M. - Lectures à Flo(ts)
25/06/2019 – Format Kindle
Un coup de cœur pour ce spin-off sur le beau Casey.
Un spin-off que j'attendais avec impatience surtout qu'il traite d'un personnage qui a pris de plus en plus de place au fil des tomes des Wild Crows puisqu'il s'agit de Casey, fils de Jerry et demi-frère de Joe. Exit le jeune motard tête brûlée et bienvenue au président des Wild Crows, 5 ans après qu'il ait succédé à son père (qui occupe à présent le fauteuil de maire de Monty Valley).Une histoire vraiment plus qu'à la hauteur de mes espérances car je dois dire que j'ai pris énormément de plaisir à retrouver ces bikers au grand cœur auxquels je m'étais attachée mais aussi et surtout d'en découvrir plus sur le charmant et secret Casey.Wild son c'est l'histoire de Casey vous l'aurez bien compris mais c'est aussi la rencontre improbable entre 2 âmes blessée par une vie qui les a bien amoché malgré leur jeune âge mais qui continuent coûte que coûte à se battre par accéder au bonheur et touché leur rêve... Ils comprendront qu'ensemble ils seront plus forts !Depuis qu'il est Président des Wild rows, Casey a fait rentrer le club dans les rangs de la légalité même s'il a dû se faire SA place au sein du club en tant que jeune président car pour lui trop de sang avait couléet les dernières "pertes" humaines ont été trop durs à affronter. Au revoir les traffics, la guerre des clubs et bienvenue à la prospérité et au calme pour nos bikers... J'ai trouvé le personnage de Casey plus posé, réfléchi et qui a pris de l'assurance en endossant le rôle de président, digne successeur de son père. Sous ses airs de dur à cuire et sûr de lui, on découvre un jeune homme cachant une profonde douleur qui l'empêche de s'attacher à une femme et vivre une vraie histoire d'amour car les événements passés l'on fait souffrir et il s'est érigé une carapace qu'il pensait infranchissable... Oui je dis bien "pensait" car sa rencontre improbable avec Charlie, au détour d'une route, va bouleverser sa ptite vie. Il ne la connaît pas et portant il a envie rester près d'elle, de l'aider car malgré des joutes verbales explosives entre ses 2 personnages, il sent qu'elle cache quelque chose, des blessures et il a envie de l'aider... Mais l'arrivée de la jeune femme au sein du club ne sera pas vu d'un très bon œil, surtout lorsqu'ils découvriront sa filiation et Casey devra faire preuve de beaucoup de persuasion car en tant que président il n'a pas le droit à l'erreur, surtout quand celle-ci pourrait leur être "fatale". Charlie, que die de ce personnage qui m'a séduit au fil de ma lecture. Aux 1ers abords c'est une jeune femme forte, au franc parler (ce qui peu étonnée venant d'une femme) et qui a décidé de s'éloigner de sa ville natale et surtout de sa famille... Elle aussi vient d'un monde régi par les hommes mais ces derniers n'ont aucun respect pour les femmes et on se doute que quelque chose a du lui arriver pour qu'elle plaque tout !!! Un personnage assez haut en couleurs qui a titillé ma curiosité car elle sait se défendre, a une grande gueule et est décidée à ne pas se laisser marcher sur les pieds et a un super sens de la réparti (Casey en fera les "frais" assez souvent ce qui m'a beaucoup fait rire mdr), on sent quand même au fond d'elle une grande fragilité dû certainement à un passé qui la hante encore... Derrière cet être indépendant, affectueux et tendre se cache une vraie "lionne" prête à tout pour défendre ceux à qui elle tient quitte à se jeter dans la "gueule du loup" ou devrais-je dire affronter ses "démons"... Je comprends tout à fait pourquoi Casey a succombé à ce ptit bout de femme qui ne l'aguiche pas comme toutes les femmes ou presque qui gravitent autour des bikers et qui ne se gêne pas pour le remettre en place tout en sachant qui il est !!! Je pense que Charlie est la double féminin de Casey car ils se ressemblent en énormément de points... ce qui nous donne envie d'en savoir plus sur l'évolution de leur relation.Bon c'est bien beau de vous parler de Casey et Charlie mais faudrait pas oublier que dans ce spin-off on retrouve tous les personnages des Wild Crows qui ont une place importante dans l'histoire et feront de nouveau part entière à l'intrigue. On les voit évolués également mais on reste toujours autant attachés à eux et au fort lien qui les lie entre eux et au club. A nouvelle histoire, des nouveaux personnages font faire leur apparition et je dois dire que certains ont attirés mes foudres mais chut!!! je ne vous en dirai pas plus car c'est à vous de les découvrir...L'intrigue m'a embarquée dès le début : entre mystère, doutes, remise en question et révélations nous serons plongée au cœur de l'histoire et cela nous tient en haleine tout au long de notre lecture... Alors que le club était rangé de l'illégalité, des rebondissements et péripéties viendront mettre à mal leur sérénité et on verra que nos biker sont toujours là les uns pour les autres. Concernant la romance entre Casey et Charlie, elle va évoluer au fil des pages. De beaux moments de complicité et de confidences qui amèneront ces 2 personnages à se connaître, "s'apprivoiser" et surtout se comprendre. Chacun perçoit dès leur rencontre la douleur de l'autre sans en savoir ce qui en est l'origine... mais ils le découvriront bien assez vite !!! Des personnages touchants qui seront pourtant rattrapés par leur passé et qui devront faire front pour tourner la page de ce dernier.La plume de Blandine P. Martin est toujours aussi belle, envoûtante, prenante, captivante et surtout addictive. L'auteure m'a fait passé par tout un panel de sensations et d'émotions durant ce super moment de lecture.En conclusion, même si Wild son est un spin-off et qu'il peut se lire indépendamment de la série Wild Crows, je vous avoue qu'il serait vraiment dommage de passer à côté de cette pépite qu'est cette saga. C;'est pour cela que je vous encourage d'ors et déjà, si ce n'est déjà fait, de découvrir l'univers de ces bikers au grand cœur.

Laura Boulant
25/06/2019 – Broché
J'adore
Alors j’ai pris la décision de ne pas lire les wild crows avant ma lecture de ce tome afin de donner un avis qui pourrait aider ceux dans le même cas à choisir si lire les tomes précédent est essentiel pour cette lecture.On retrouve Casey, enfin pour ceux qui ont déjà pu rencontrer ces bikeurs. Nous sommes 5 ans après l’intrigue des Wild Crows. Casey est devenu à la tête du club. Nous comprenons qu’il a eu beaucoup de mal à se faire respecter après avoir pris le flambeau de son père Jerry Welsh. Il aime se faire plaisir au côté de belles femmes qui passeront juste en coup d’un soir. Mais quand le destin décide de jouer autrement et de lui mettre une belle blonde, quasi inaccessible, sur son chemin, arrivera-t-il à ses fins?Elle s’est Charlie, une belle blonde au tempérament de feu. Aussi provocatrice qu’adorable, très vite Casey va se rendre compte que c’est son double mais du sexe opposé. Seul bémol elle ne vient pas de la meilleure famille.J’ai beaucoup aimé lire Blandine et découvrir enfin les Wild Crows. L’auteure nous mets dès le départ au courant que ce tome peut se lire sans avoir lu auparavant les autres tomes, mais qu’il reste préférable de les lire au vue du spoil sur certains éléments. Elle nous mets dans l’ambiance, en nous donnant une brève explication dans l’avant propos. J’ai même apprécié dans ma lecture le fait que l’auteure prenne le temps de nous présenter les personnages. Blandine à vraiment tout fait pour plaire à chaque lecteur en se mettant à la place des deux cas possible, celui où j’ai déjà connaissance de ces bikeurs et celui où les Wild Crows me sont « inconnus ». Après ma lecture je vais rejoindre l’avis de Blandine donné dans l’avant propos, je pense qu’il est préférable de lire les Wild Crows avant afin de ne pas se spoiler sur les différents couples créés tout au long des 5 tomes ainsi que les événements passés qui sont forcément fondamentale. Je confirme qu’on peut le lire sans avoir pris connaissances des 5 romans déjà parue au vue des éléments donné tout au long du récit pour nous aiguiller, mais réfléchissait bien avant de le commencer avant les Wild Crows.C’est la couverture qui m’a dans un premier temps attiré, intrigué. Il faut avouer que Blandine est très douée pour faire des couvertures qui tapent dans l’oeil dès le départ.L’auteure à une plume très prenante, addictive. On sent qu’elle vit en même temps que ses personnages, on ressent l’amour qu’elle a à écrire et nous présenter ses personnages. J’ai beaucoup apprécié les « petites » précisions qui m’ont permis de tenir la lecture. Par moment je me sentais un peu perdu avec tous les noms, les éléments, mais avec les rappels donnés par Blandine il est assez facile de se repérer avec toute cette nouveauté.(Re)Découvrir Monty Valley, les Wild Crows, ainsi que la plume de Blandine est un réel plaisir. En mélange d’émotions qui permet de voyager et se mettre très rapidement dans la peau des personnages.Je vais finir ma chronique en vous conseillant tout comme moi, de prendre ce roman, vous poser dans un endroit bien confortable, enfiler le manteau en cuir et retrouver Casey et tout la bande.

Douceur de lire
24/06/2019 – Format Kindle
Une romance au suspense trépidant !
J’ai pris un grand plaisir à retrouver l’univers si particulier de l’auteure Blandine P. Martin, dans ce nouvel opus, spin-off inédit de la saga « Wild Crows ». Je tiens à préciser, pour les novices, qu’il peut se lire indépendamment de la saga initiale, si vous ne craignez pas les spoilers. On retrouve ainsi les personnages de la première saga, dans une nouvelle histoire qui se déroule 5 ans plus tard. Pour ma part, cela m’a ravie : j’ai été très contente d’avoir des nouvelles de ces personnages que j’avais appris à aimer, en particulier de Joe et d’Ash, dont l’on rencontre ici la petite tribu, bien que ces personnages soient désormais très secondaires.Cette fois, nous en apprenons plus sur Casey, frère de Joe (l’héroïne de la première saga), devenu le nouveau Président des Wild Crows. Un poste à responsabilité pour ce jeune homme que l’on découvre ici sous un nouveau jour, loin des facéties auxquelles il nous avait habitué dans les tomes précédents. J’ai beaucoup aimé découvrir son point de vue et en apprendre plus sur ce personnage secondaire de la saga initiale, qui m’a toujours semblé attachant, d’autant plus maintenant que l’auteure nous livre sa propre histoire.Blandine P. Martin reprend les recettes qui avaient si bien marché dans sa saga « Wild Crows », pour nous livrer un nouveau cocktail détonnant et qui fonctionne à merveille, savant mélange d’action, de suspense, de romance, d’humour et de gravité. Casey est devenu plus sérieux, mais n’en a pas oublié son franc-parler, tout comme les autres bikers du club d’ailleurs, que nous prenons un grand plaisir à retrouver. Un nouveau personnage fait son apparition : il s’agit de la belle et intrépide Charlie, issue d’un clan rival qui fera battre le coeur de notre Président. J’ai beaucoup aimé cette héroïne, une femme forte et indépendante comme sait si bien nous en livrer Blandine P. Martin ! Comme Joe, Charlie ne se laisse pas marcher sur les pieds et arrivera très vite à s’imposer dans le petit cercle fermé des Wild Crows. Mais la comparaison s’arrête là : cette fois, notre héroïne est une « native », qui a grandi avec ces codes, et non une novice comme Joe. J’ai aimé cette petite originalité, qui permet à l’auteure de se renouveler en créant un ouvrage à la dynamique différente de la saga initiale !L’histoire d’amour qui naît entre Casey et Charlie a tout pour plaire. Une fois encore, Blandine P. Martin n’a pas son pareil pour nous décrire les sentiments naissants, de manière juste, progressive et sans trop chercher à précipiter les choses. L’alchimie entre nos personnages est évidente, leurs échanges de piques est savoureux! Une chose est sûre, les fans de romances devraient être charmées par ce duo haut en couleur. Mais les Wild Crows ne seraient pas les Wild Crows s’ils ne flirtaient pas avec le danger et cet opus, comme les autres, comporte son lot de rebondissement haletants ! Le suspense est toujours présent dans ce roman au rythme trépidant, où l’on ne s’ennuie jamais et où l’on tremble très souvent pour les personnages. L’auteure aborde aussi quelques thèmes plus profonds : j’ai particulièrement été touché par le passé douloureux de Charlie, qui est très justement traité.

leelane
21/06/2019 – Format Kindle
Un régal
On reprend la route pour un dernier round. De quoi retrouver tous les membres des Wild Crows, mais surtout de voir l’évolution de chacun.On les avait quitté lors de la candidature de Jerry pour la mairie, la réussite de ce dernier à ce titre, Ash et Joe étaient heureux comme aux premiers jours, avec une nouvelle heureuse qui avait ravit la famille.Casey, lui, avait légèrement rendu les armes après avoir subit un lourd tribu. Electron libre, avec une soif de vengeance.Cinq années ont passées, le vent du changement à souffler, et c’est entre les mains de Casey, désormais président, que les membres de Wild Crows ont prêté allégeance.Un chantier titanesque a été mené par ce dernier, pour redresser la barre et conjurer le mauvais sort. Sortir un club des mauvaises passes n’est pas choses facile, mais à force de persévérer, Casey touche du doigt son but.Son petit chemin tout tracé va connaître une secousse de taille, jeune femme, blonde, au tempérament de feu, liée à un club ennemi, une montagne de mensonges cachés dans son regard. Mais qui est cette femme mordante mais fragile ?Son arrivée interroge et bouscule la tranquillité acquise. Une tranquillité qui laisse un voile de satisfaction un brin trop épais pour le club qui voit ses démons débouler de façon tonitruante.La paix se gagne mais la vigilance est toujours de mise.La recette est la même, et on en reprend facilement une part. Un joli final, avec cette touche acquise au fil des tomes. L’écriture est bien plus douce, je trouve, cette fois-ci. La différence de ton entre l’ancien président et le nouveau est très nette et je dois avouer qu’il démontre le vrai changement qui s’est opéré au sein de tous ces gars.La trame change pour se focaliser sur un duo, bien sûr l’univers autour reste le même et on retrouve sans problème les premières notes de cette saga, ses personnages emblématiques et leurs nouvelles vies.Un ensemble très cohérent.Le coeur du sujet n’est pas évident. Beaucoup d’auteurs se cassent les dents sur les MC, Blandine a réussi à donner une âme et vie à ses personnages, la série allie joies, peines et autres événements.Une belle découverte dans son ensemble et une fin digne de cet univers.

Client Kindle
20/06/2019 – Broché
Série wild crow
Mon gros coup de coeur cette série est juste sublime. Tout comme la plume de Blandine.Je me suis régalée à chaques tomes plus les pages défilent et plus on en redemande.On devient vite accro à ces bikers. Wild son clôture cette magnifique saga tout en beauté. Je sais que je vais relire plusieurs fois toute la série car je suis complètement fan.

Les lectures de Mumu (chaine YT)
19/06/2019 – Format Kindle
Encore un opus réussi !!
Dernier roman dans l’univers des Wild Crows.J’ai adoré cette histoire, pourtant je n’étais pas archi fan de Casey. Je ne le détestais pas hein, qu’on soit d’accord, mais il était jeune, fougueux, ne réfléchissait pas toujours assez.Mais là, on le retrouve 5 ans après, il a muri, il a grandi, il a changé.Le club a changé, grâce à Casey. Il a réussi à sortir le club d’histoires sombres, des vengeances, des bains de sang. Il a réussi à rentrer dans la quasi-légalité.Et pour cela, Casey s’est battu, et a grandi, muri, appris des expériences passées.Charlie déboule littéralement dans cet univers, dont elle connait malgré tout les codes.Charlie est pétillante, n’a pas froid aux yeux. Président ou pas, patron ou pas, elle n’hésite pas à remettre Casey à sa place quand c’est nécessaire.Malgré son coté mordant, on la sent malgré tout fragile.Son arrivée à Monty Valley va amener beaucoup d’interrogations au sein des membres des Wild Crows. Pour quelle raison est-elle arrivée dans les parages, alors qu’elle vient de si loin, en étant la fille d’un membre connu des Gypsys.On ressent dans ce roman un club plus apaisé et cet apaisement se ressent au travers de la plume de Blandine, peut-être plus douce dans ce dernier opus. Ce changement vient surement aussi du changement de présidence au sein du club, qui amène lui aussi une certaine « douceur » (on est chez les bikers quand même).On est aussi plus focalisé sur le duo Casey / Charlie. Oui on a des nouvelles du club, des personnages importants de la saga ; mais c’est beaucoup moins présent que dans les 5 tomes de la saga.Ce qui m’a le plus touché c’est justement de voir ce changement entre le Casey qu’on a connu avant et celui qu’on découvre ici.On est forcément attaché à toute cette bande et j’avoue que de le laisser vivre leurs belles histoires me rend un peu chafouine.Mais j’ai été heureuse de vivre tout cela auprès d’eux et ce dernier roman dans cet univers cloture juste à merveille toute cette aventure.

Stéphanie Zys
19/06/2019 – Format Kindle
Génial
Sans grande surprise, j'ai juste adoré ce livre sur Casey. Je ressors satisfaite de ma lecture. Les éléments sont bien menés tout comme les sentiments sont bien dosés. J'ai adoré retrouver les répliques de nos motards préférés, on est loin de s'ennuyer avec eux. L'action est bien présente captivant notre intérêt pendant tout le long du roman. 
Par contre, je redoutais un point. L'héroïne. L'auteure avait bien annoncé qu'elle serait différente de Joe (l'héroïne de Wild Crows), c'est-à-dire qu'elle aurait plus de "caractère". Alors Joe en a, ça c'est sûr, on ne vous dira certainement pas le contraire. Mais Charlie aurait plus de tempérament...Et ça... Je sais que la plupart des lectrices adore rencontrer ce genre d'héroïne. Mais je ne suis pas fan quand il y en a trop car ça manque de crédibilité. 
Pourtant, pour Charlie, même si, au début, j'ai eu un peu de mal, j'ai fini par m'attacher à elle. En effet, Blandine P. Martin a su tourner la chose et contrôler le caractère du personnage. De plus, j'ai pu voir d'autres façades de Charlie, ce qui m'a rassurée car ça la rendait plus "réaliste". Et voilà une femme bien courageuse qui sait ce qu'elle veut et n'a peur de rien.  Toutefois, ce n'est pas elle qui m'a marquée le plus, mais bien Casey. En même temps, c'est lui le héros principal et c'est vraiment centré sur lui. Pour le coup, on a vraiment été gâté et j'en ai bien bavé. Il est plus mis en valeur et on a vu son évolution par rapport aux Wild Crows. Je l'aime de plus en plus et il me fait toujours sourire.
Un petit problème, je ne saurais pas choisir entre Ash et lui. Mon petit coeur balance...Ils sont différents l'un de l'autre. Chacun a sa propre personnalité. Et encore une fois, l'auteure a su les faire distinguer. 
La relation qu'entretiennent Casey et Charlie apparait petit à petit et devient assez particulière. J'ai apprécié qu'on ne suit pas que leur histoire mais l'évolution de Casey,  ses petites aventures et ses relations avec les autres protagonistes. J'ai adoré voir cette belle fraternité toujours présente et le lien fort qui unit les membres. 
D'ailleurs, pas besoin de parler du talent d'écriture de Blandine P. Martin. Sa plume est toujours aussi prenante et les pages se défilent à une vitesse regrettable. Je ne voulais pas quitter l'univers de ces motards.

chouloumat
18/06/2019 – Format Kindle
Magnifique
Merci Blandine pour ce retour chez les Wild Crows. L histoire de Casey et Charlie m a conquise. J ai adoré le personnage de Charlie.

Karine L.
17/06/2019 – Format Kindle
A lire absolument
Très bon livre. Très jolie suite. J aime beaucoup cette auteure

Mélanie BAUSSART
12/06/2019 – Format Kindle
J'adore
Excellent j'adore

Delphine M.
11/06/2019 – Format Kindle
Un spin-off à la hauteur du reste de la saga : topissime !
5 ans après la saga originelle, nous retrouvons Casey et les siens. Désormais, c’est lui le Président des Wild Crows, lui qui se retrouve à la tête de ses hommes et leurs affaires, lui qui doit gérer, canaliser parfois, et surtout montrer que malgré son jeune âge, il n’en est pas moins capable. Les années aidant, le club a pris une autre direction, tendant vers quelque chose de plus « calme », du moins moins dangereux – ce qui ne s’applique pas forcément à leurs ennemis. Quand le chemin de Casey celui de Charlie et que le passé se mêle au présent, les choses pourraient bien se compliquer légèrement !Dès les premières pages, je savais que j’allais adorer ma lecture. J’ai beaucoup aimé me replonger dans cet univers, retrouver certains personnages déjà croisés même si c’est en arrière-plan, mieux découvrir Casey que j’avais déjà bien apprécié précédemment et qui a bien mûri depuis le premier tome ! A savoir que ce roman-ci peut se lire indépendamment de la saga Wild Crows, certes parfois on parle d’événements qui y ont eu lieu, mais même sans les connaître en détails ça ne perturbe pas la lecture. En revanche et en toute subjectivité, ça serait vraiment dommage de passer à côté ! 😛Encore une fois, la force des romans de Blandine tient à ses personnages, forts, travaillés. La plupart des chapitres sont du point de vue de Casey, mais nous avons quelque fois celui de Charlie (j’adore ce prénom !) aussi, ce qui rajoute un petit plus à l’histoire. Comme je disais plus haut, j’ai adoré découvrir ce Casey, forcément changé en 5 ans, marqué par la vie, ses épreuves, devenu leader des Crows, avec toutes les responsabilités que cela implique, et qui pourtant, est resté le même au fond de lui. Alors quand il rencontre Charlie, cette jeune femme au caractère bien trempé, ça fait des étincelles, d’autant plus quand on sait d’où elle vient – et à qui à qui elle est liée ! Car les siens sont loin de voir son arrivée parmi eux d’un très bon oeil …J’ai adoré les voir se rapprocher, se tacler, leurs dialogues sont savoureux, et Blandine comme à son habitude joue avec notre petit cœur ! Je pense que j’aurais vraiment été déçue si Charlie avait eu une autre histoire, si elle avait été plus « douce », ou même extérieure à ce monde de bikers. En somme, les choix de l’autrice s’avèrent une fois de plus parfaits !Je n’en dirais pas beaucoup plus pour vous laisser le plaisir de découvrir ce nouvel opus. Sachez juste qu’une fois de plus, les émotions sont au rendez-vous, et qu’une fois commencé, vous aurez beaucoup de mal à lâcher ce roman ! (Et au passage, une fois encore la couverture est sublime !!)C’est avec le coeur serré que j’ai terminé ma lecture, tant j’ai aimé la saga des Wild Crows et l’univers créé par Blandine, que je ne peux que vous recommander de découvrir !

Sabrina
09/06/2019 – Format Kindle
Énorme coup de coeur, une pépite
Et voilà dernière page tourné à l instant et je me suis jetée sur mon tél pour déposer mon avis. Cette histoire sur les wild crows était un véritable coup de coeur, une véritable addiction en ce qui ne concerne.Wild son m'a tout immédiatement conquise. Cette vision sur Casey m'a plu mais aussi l'arrivée de Charlie et de son caractère, sa carapace et son passé et le retour des anciens personnages. Merci à blandine pour cette superbe histoire où j ai lu plus doucement que d habitude pour ne pas arriver trop rapidement au mot fin.En même temps félicitations pour la couverture elle juste magnifique.Je le recommande vous ne serez pas déçu vous en deviendrez même accro.

Plusieurs Vies
08/06/2019 – Format Kindle
Parfait du début à la fin.
Mamamia!!Je ne peux que remercier Blandine pour ce petit bijou dans lequel, encore une fois, je me suis plongée avec une facilité déconcertante!Une vraie petite pépite. Des personnages EXCEPTIONNELS comme je les aime (évidemment, on retrouve nos chouchous des Wild Crows, et on fait la connaissance de Charlie).Une histoire déroulée à la perfection (ENCORE UNE FOIS)Comme stipulé au départ, c'est un one shot qui peut être lu indépendamment de la saga Wild Crows, et en effet, je l'ai ressentis, tout a été fait pour que les non lecteurs de la saga s'y retrouvent, mais honnêtement, ce serait tellement dommage de louper les Wild Crows dans son intégralité.Car ce livre est vraiment une pépite, et je pense que l'on peut le ressentir encore plus fort en ayant vu grandir, mûrir Casey, et en connaissant un peu son histoire, et sa famille.Cependant, si vraiment vous êtes pressés de le découvrir, lancez vous, vous ne serez pas déçus!Encore une fois, l'univers de l'auteur est riche, travaillé, complet et totalement addictif.Encore une fois les personnages sont attachants.Un hors série qui complète parfaitement la saga.Encore un coup de cœur pour ce complément de saga, un coup de coeur pour la plume de l'auteur et un coup de cœur pour Casey, ce personnage que j'aimais déjà beaucoup et que j'ai adoré apprendre à connaître encore plus.Parfait du début à la fin.

Audrey#LireSesRêves
08/06/2019 – Broché
Un dernier run coup de coeur
Aujourd’hui, je viens vous parler de WILD SON, le roman spin-off de la saga Wild Crows. Je dois vous avouer que j’ai fait la bêta-lecture de cette ouvrage et il est toujours difficile pour moi de donner mon avis sur un livre que j’ai bêta-lu. J’ai toujours peur de ne pas être objective ou alors de ne pas réussir à rendre hommage à cette histoire que j’ai adoré, peur de ne pas en dire assez, ou d’en dire trop… mais aller, je me lance !Cinq tomes formant la saga Wild Crows et vous pensiez en avoir fini avec les bikers de Monty Valley. Et bien non, il y a eu le recueil « Confidential » et maintenant un spin-off, WILD SON. Mais on ne va pas s’en plaindre, bien au contraire !Blandine P.Martin nous emmène de nouveau à Monty Valley, au coeur du MC des Wild Crows. L’intrigue de ce spin-off se passe 5 ans après la fin du 5ème tome de la saga et est essentiellement basée sur Casey, le fils de Jerry Welsh, mythique président des Crows. Vous pouvez bien entendu lire Wild Son sans avoir lu la saga Wild Crows mais je dois vous dire que vous risquer de vous spoiler et ça serait bien dommage.Cinq ans auparavant, Jerry a pris sa retraite au sein des wild Crows pour se consacrer à sa famille et à un autre projet, laissant son fils, Casey reprendre le flambeau. Beaucoup de choses ont changé au MC des Crows. Pour protéger leurs familles, les corbeaux ont décidé de rentrer dans la légalité. Bien sûr, ils ne se sont pas mis à jouer au bridge, à boire de la limonade, à se mettre au lit à 20h avec une bouillote et à rouler en vélo. Un Crow reste un crow !! Casey règne en maitre sur le club depuis quelques temps et il gère les affaires du club d’une main de fer. Le jeune président est respecté faisant l’unanimité auprès des ses frères et de ses employés. Le blouson de président lui va à ravir. Malgré toutes les responsabilités qui pèsent sur lui Casey reste Casey, un tombeur, un jeune drôle et séduisant, un aimant à gronzesses, un étalon fougueux… Chacun semble avoir trouvé sa place et il fait bon vivre à Monty Valley. Lors d’une escapade, Casey fait la connaissance de Charlie, une petite nana qui n’a pas sa langue dans sa poche. Si Charlie ne devait être que de passage dans la bourgade des Crows, elle va finir par y poser ses valises plus longtemps que prévu suite. Casey va lui proposer un job que la jolie blonde ne pourra refuser. Charlie est une jeune femme sauvage qui vit au jour le jour, qui ne reste jamais bien longtemps au même endroits fuyant ses propres démons. C’est une nana surprenante à bien des égards et ce cher Casey n’est pas au bout de ses surprises. Ses frères l’avaient pourtant prévenu mais Casey a du sang Welsh, et comme son père il n’en fait toujours qu’à sa tête. Fichu Welsh ! Fichu Biker ! Fichue tête de mule !L’histoire de Casey et Charlie est tout simplement délectable. Un vrai délice ! Comme à son habitude, Blandine P. Martin nous emporte dans une lecture fluide et aéré qui se dévore. La magie de la plume de Blandine P. Martin a de nouveau opéré et je me suis laissée transporter à Monty Valley, au cœur d’une nouvelle aventure, pour mon plus grand plaisir. J’ai eu cette impression de ne jamais les avoir quitté et pourtant tout était différent. L’auteur m’a de nouveau conquise, quel bonheur de retrouver sa plume, l’univers singulier des Wild Crows. Son écriture est faite de multiples contrastes en restant toujours dans l’authenticité. Elle nous balade en long, en large et en travers dans un récit captivant et addictif dans lequel on ne s’ennuie par car elle nous tient en haleine, ne cesse de nous surprendre. Elle nous propose une trame intelligente, intense et riche en rebondissements. Elle nous présente des personnages attachants auxquels elle a donné beaucoup de profondeur. J’ai adoré le personnage de Charlie et Casey a complètement fait chavirer mon cœur. Leur duo est explosif. La tornade Charlie est entrée sur les terres arides de Monty Valley, emportant tout sur son passage, y compris le président des Wild Crows. Blandine nous offre une grande aventure, du suspense, de l’action et une romance savoureuse. Elle réunit, dans Wild Son, tout les ingrédients pour que vous passiez un excellent moment alors foncez ! Tout y est, tout ce que j’aime: une intrigue originale et profonde, des personnages détonants, touchants et naturels, une romance singulière et rafraichissante. Un véritable coup de cœur !!! Monty Valley et les Wild Crows vous attendent pour un dernier run ! L’aventure sera intense ! Blandine a un don pour nous surprendre mais aussi pour nous toucher, nous bouleverser. Avec cet ultime tome, elle nous ouvre les portes d’un ascenseur émotionnel de haute voltige, nous laissant pantelants, captivés, déroutés, bouleversés, émerveillés, à fleur de peau. Blandine P. Martin a réussi à me transporter dans son univers captivant, dans un réalisme intense d’émotions, dans son intrigue dense mais sans profusion. Elle a façonné des personnages aux caractères forts, elle a mis en scène une romance contemporaine brillante, époustouflante, poignante et addictive, elle nous a divinement bien titillé, a maltraité nos cœurs, nous a imposé un rythme effréné pour finir par nous faire exploser sous l’intensité de son histoire.

Noémie Piskorz
06/06/2019 – Format Kindle
A lire absolument !
J'adore j'adore j'adore !!!!!

Emilie B.
05/06/2019 – Format Kindle
"Les chemins difficiles mènent souvent à de merveilleuses destinations."
Une couverture toujours aussi intense, sublime et attirante qui nous donne qu’une seule envie, foncer le découvrir…Quel bonheur et quel honneur de replonger pour un tour à Monty Valley avec cette belle et grande famille que sont tous les membres des Wilds Crows et enfin approfondir notre connaissance de Casey, le mystérieux nouveau président du club.Car jusqu’à maintenant, on ne savait que peu de choses sur lui. On savait qu’il était le fils de Jerry et Mona, le demi frère de Joe et un jeune bad boy un peu tête brûlée.5 ans ont passé, il a désormais 27 ans et a dû se faire sa place et s’imposer pour en arriver là où il en est aujourd’hui, à la tête du club.Son manque de bouteille et son côté cheval fou ne l’aidait pas au départ mais en arrêtant au fil du temps le côté illégal de leurs activités, qui causait trop de dommages collatéraux, et en se montrant intransigeant, il a réussi à se faire respecter par ses frères.Comme tout biker qui se respecte (ou pas, selon le club…), Casey se fait plaisir auprès des sweeties sans se poser de questions. Il ne voit et ne respire que pour son MC.Enfin, ça c’est ce qu’il pensait avant de la rencontrer elle, cette jeune femme aussi fougueuse et attirante qu’intrigante et piquante.Elle c’est Charlie, une belle blonde de 26 ans, elle est taquine, du genre sans filtre et à ne pas se faire dicter sa conduite, encore moins quand il s’agit d’un homme, surtout aussi tentant que Casey, elle préfère les provoquer…Elle me fait légèrement penser à quelqu’un…non!!!Humm voyons voir, le même genre de personnage mais en plus viril…par hasard un jeune président d’un club de biker…Mais à force de se chercher et bien, on se trouve sauf qu’elle n’est pas née dans la bonne famille et qu’elle a elle aussi de lourds bagages à porter.Mais après tout, Casey est un Wild Crow et rien ne leur résiste non!!!Enfin…ça ne se fera pas sans souffrance ni écorchure…Mais je ne vous en direz pas plus…Une plume authentique, sincère, intense, addictive et plus que prenante dans laquelle on est embarqué de la première à la dernière page, du premier au dernier tome, de la sweety, au prospect, aux sergents d’armes, aux régulières, au vice président et au président du club, des réunions entre frères, aux repas de famille, aux soirées arrosées et épicées, aux missions dangereuses et violentes, des fous rires, aux doutes, peines et pleurs.Et quelle délectation de retrouver Joe, Ash et leur famille, Jerry et Mona, Gale, Lazar, Marcus, Foxy, Hanger et tous leurs frères… Ils sont désormais un peu plus sereins mais restent vrais, sombres mais drôles, sarcastiques, bienveillants et loyaux.Si vous vous posez encore des questions sur cette saga, sachez que chez les Wild Crows, les mots d’ordre sont loyauté, fraternité, confiance, entraide, amitié, amour et famille. Ca ne vous donne pas envie!!!Alors un conseil, enfourchez votre bécane, foncez tout droit direction Monty Valley et allez les rencontrer, ils seront loin de vous laisser indifférent(e)s. Et si vous pouvez laisser un petit mot à Ash, Gale et Casey pour moi, n’hésitez pas…ben quoi, j’ai le droit de rêver non!!! Gale n’a pas encore de régulière et on ne sait jamais sur un malentendu…

schapman Florence
03/06/2019 – Broché
Excellent
J'ai adoré comme toute la série et dévorer. Blandine tu as encore écrit une tuerie lol

Ness
24/05/2019 – Format Kindle
Une série qui restera dans ma mémoire
Cet opus n’est pas une suite, mais un spin-off.Il est bon de retrouver le club et cette famille de cuir même si ma préférence va à la série initiale. On voit l’évolution des personnages, on a une nouvelle vision du club.C’est différent mais c’est toujours aussi bon.J’ai fini ma lecture avec un sourire sur les lèvres. J'ai vraiment aimé la relation entre Casey et Charlie. Je n'aime pas quand les histoires sont trop simple et ici je suis servie. Le jeu du chat et de la souris (je vous laisse deviner qui est qui) entre les personnages m'a fortement amusé. Et même si il peut être lu indépendamment de la série, il serait fort dommage de se priver de cette lecture. C’est pourquoi je recommande fortement de lire dans l’ordre de parution.

Pauline Pawlowski (Mayna)
21/05/2019 – Format Kindle
Un très bon spin off
Qu’il me tardait de retrouver les Wild Crows ! Je n’ai fait qu’une bouchée de ce spin off, surtout que Casey est très alléchant 🤤. Mais mon sentiment à la fin de cette lecture est assez ambivalent, je vous explique tout.On retrouve le MC, tous les frères et surtout Casey cinq ans après la fin du dernier tome de la saga. Il est maintenant Prez des Wild Crows mais cela ne s’est pas fait sans heurt, il a dû faire ses preuves pour obtenir la reconnaissance et le respect de ses aînés du club. Aujourd’hui tout roule, le club s’est rangé dans du business légal, fini les représailles, les trafics et les bains de sang. Casey, en rentrant d’affaires, tombe en rade avec sa Harley et se retrouve sans moyen de communication. Après avoir passé des heures à faire du stop près de la ville de Chester et n’avoir vu aucune voiture s’arrêter, il décide de forcer la prochaine voiture à le prendre en se mettant au milieu de la route. C’est là qu’il fait la rencontre de Charlie, elle le ramène jusqu’à Monty Valley contre de l’argent. Grande gueule tous les deux le retour sera fait de réparties piquantes. Elle fait partie par son sang des Gypsys, gang rival au Wild Crows, mais souhaite fuir sa ville et ne trouve aucune appartenance au sein de ce club. Elle posera ses bagages à Seaport, ville voisine de Monty Valley mais Casey ira la retrouver et lui proposera un job de serveuse au Devil’s. Il la soupçonne d’être une taupe et veut la garder à l’œil sauf qu’elle l’attire plus qu’il ne veut bien l’admettre.Que cache le comportement grande gueule qui n’a pas froid aux yeux de Charlie ? Essaye-t-elle d’infiltrer le MC ? Casey réussira-t-il à refouler le désir qu’il ressent pour elle ? Le club est-il en danger ?J’ai pris un pied d’enfer ! Casey et Charlie se ressemble plus qu’ils ne veuillent bien le reconnaître. Ils n’ont pas froid aux yeux, sont malins, suspicieux, mystérieux et ont fort caractère. Le passé les a tous les deux abîmés, ils perçoivent chacun la douleur cachée chez l’autre. Casey est monté en grade, il a la tête sur les épaules et maîtrise l’art des négociations. Il enchaîne les conquêtes d’un soir depuis la perte de Vicky qui l’a meurtri à jamais. La loyauté, la fraternité et la famille sont toujours ses valeurs. Charlie elle fuit quelque chose ou quelqu’un, elle ne s’attache jamais et papillonne de ville en ville. Tête brûlée, elle s’attire facilement des ennuis mais elle sait se défendre par diverses manières.Retrouver le MC et ses bikers est un délice, ils ont tous un côté attachant sous leur carapace de gros durs avec un cœur tendre. La loyauté et la fraternité qui les lie est toujours aussi forte et intense.L’intrigue m’a happé rapidement, j’ai été séduite dès le début par la relation tumultueuse entre Casey et Charlie. Le mystère autour de Charlie m’a intrigué et il reste entier jusqu’à la fin du roman. Je me suis posée pleins de questions et j’étais complètement à côté. L’auteure nous surprend et c’est très agréable de ne pas se douter de la fin d’un roman dès son commencement. Des péripéties surviennent et remettent en question tout ce que l’on croit savoir.Je ne suis pas une grande adepte de la soft romance mais je dois reconnaître que l’auteure a su mêler le doux et le sulfureux avec brio, j’ai été séduite. Casey et son côté vantard sur ses talents d’amant m’ont fait sourire, il a un côté irrésistible qui m’a charmé et fait succomber (surtout que Stephen James choisit par l’auteure pour représenter Casey est une bombe qui me fait craquer 😍). Les joutes verbales entre nos deux héros sont pimentées et tiennent une part importante de l’histoire parfois elles nous font bien marrer, parfois elles servent de préliminaire et allument un brasier qui ne demande qu’à se consumer. Le dénouement est ahurissant comme l’auteure sait si bien le faire. Elle mêle les émotions, la romance et l’action avec talent. Seul petit bémol de mon côté je trouve la fin trop rapide, j’aurais aimé un épilogue plus loin dans le temps. Cela m’a un peu chagriné d’où mon sentiment ambivalent à la fin de la lecture, même si j’ai bien aimé le fait que le dernier chapitre soit narré par plusieurs personnages et qu’un en particulier met le point final à cette saga.Un spin off comme je l’attendais et qui clôture l’aventure avec les Wild Crows. Que c’est dur de les laisser en sachant qu’on ne les retrouvera plus dans de nouvelles aventures. Il peut se lire indépendamment de la saga mais je vous conseille de la lire avant tout de même car il spoile forcément sur certains points des tomes précédents.

titi7934
21/05/2019 – Broché
super livre bikers
j'ai adoré le spin off de wild crows snifff de les quitter tous

carla gomes fernandes
21/05/2019 – Format Kindle
Wild son
J'adore wild son comme tout la saga des wild crows. Merci Blandine pour cette superbe histoire

Magalie Lefebvre
20/05/2019 – Format Kindle
UN COUP DE CŒUR ÉNORMISSIME ♡
Tout comme les Wild Crows, ce dernier tome est INOUBLIABLE et c'est un COUP DE CŒUR ÉNORMISSIME ♡ Impossible de ne pas craquer pour Casey et Charlie!J'ai tellement plus qu'aimer faire un ultime run en compagnie de ces bikers au grands coeurs, revoir les membres du club, retourner à Monty Valley, être témoin des différents changements qui ont eu lieu à l'intérieur du MC, voir naître l'histoire d'amour entre Casey et Charlie c'était une expérience des plus extraordinaire, une aventure unique et inoubliable.À travers Wild Son, l'auteure nous permets de voir une autre facette de Casey. L'histoire se déroule 5 ans après, on voit donc comment à évolué le frère de Joe. Casey a prit de l'assurance, on voit qu'il en a bavé pour s'adapter à la place de président mais le résultat est excellent. Il a réussi et il gère avec brio le club. C'est un capitaine prêt à braver l'enfer pour les siens.J'ai pris un énorme plaisir ( et encore les mots sont faible ) à lire son histoire. J'ai beaucoup aimé sa personnalité : C'est un homme qui sous ses airs de dur cache des douleurs intérieurs et un gigantesque cœur en or. Il s'est forgé une carapace depuis l'incident qui a eu lieu dans un des tomes de Wild Crows et depuis il ne s'ouvre pas beaucoup aux autres. Et c'est là qu'intervient Charlie.Charlie est un personnage détonant. Une dure à cuire avec un tempérament de feu qui a elle aussi une carapace érigé autour de son cœur à cause de son passé douloureux. D'ailleurs découvrir ce qu'il lui est arrivé m'a profondément émue. Quand on creuse sa personnalité en profondeur on s'aperçoit qu'elle aussi à un énorme cœur en or et qu'elle est fragile et sensible.Bien qu'ils aient tout les deux vécu des drames, l'un et l'autre ont une force de vie époustouflante. La vie les a bien amochés mais ils n'ont jamais abandonnés et on continué à se battre, c'est plus qu'admirable. Les fragilités de ces deux héros de papiers sont extrêmement touchante à lire.J'ai beaucoup aimé leurs moments à deux, lorsqu'ils se font des confidences et lorsqu'ils font tomber leurs armures. Ça a été des moments d'intensité immense et des moments d'amour qui ont magnifiés l'histoire et nous ont fait tomber amoureux encore plus de ces deux personnages hyper attachants.Casey et Charlie sont fait l'un pour l'autre. C'était ultra émouvant de voir leur romance évoluer au fil des pages. Chacun perçoit la douleur de l'autre et ils se rendent vivants l'un l'autre comme l'a dit Casey : " Pour la première fois depuis longtemps, je me sentais vivant et je le lui devais " .Avec tout l'encre du monde je n'arriverais pas à expliquer à quel point Casey et Charlie m'ont touchés et marqués profondément le cœur. Ils m'ont fait rire, sourire, rêver, aimer et pleurer ( car ya des passages super trop émouvant ). C'était tellement grisant de ressentir toutes leurs émotions au fil de la lecture.J'éprouve un amour de ceux qui ne cessera jamais pour Casey et Charlie. Ils m'ont marqués pour toujours. Ce sont des personnages coup de cœur, je les aime tellement! Wild Son est un roman qui brille, un précieux qui tient à cœur pour l'éternité, une romance à dévorer sans modération ♡La plume de Blandine P Martin est captivante et super addictive. Merci de tout cœur d'avoir écrit cette merveille. Mon dieu c'est plus qu'un chef d'oeuvre!J'aimerais distribuer des océans de merci à Blandine pour son travail remarquable et à Ash, Joe, Jerry, Casey, Charlie, Mona, Aidan, Gale, Billy, Lazar, Marcus, Foxy, Hanger, Vicky, Jenna, Evan, Saddie, Liz, Tommy, Grace, Mack et tout ceux que j'ai oublié pour avoir fait rêver mon cœur, m'avoir fait rire, pleurer et m'avoir fait vibrer à chacune des pages. Merci à toute la famille des Wild Crows ♡ Bien que leurs histoires s'achèvent, on oubliera jamais les Wild Crows! Ce sont des livres qui rendront heureux encore et toujours et qu'on oubliera juste jamais!Ces bikers sont profondément ancré au fond de mon coeur et il n'en sortiront jamais. Ils sont tout. Tout ce que j'aime. Je les aime d'un amour fou!Wild Crows un jour, Wild Crows toujours ♡Si vous n'avez pas encore succombé aux bikers de Monty Valley je vous encourage à aller lire cette merveilleuse saga, Les Wild Crows Tome 1 à 5 et Wild Son le tome de Casey, c'est à ne SURTOUT SURTOUT PAS MANQUER ♡#WildCrows #WildCrowsAddict #ILoveWildCrows

Aston DB9
20/05/2019 – Broché
youhou !!
Mon avisChers lecteurs , ainsi s’achève l’aventure avec les bikers de Monty valley !! Et c’est là que la plus grosse vague de malaises s’abat !! Pas taper ! Je n’y suis pour rien , le service après vente c’est l’auteure !!Nos chers bikers aspirent à une vie tranquille péppère après avoir dit stop aux affaires pas très catholiques ; ils reprennent goût aux joies du club : Leurs régulières , enfin pour certains ; la caisse de 6 à dégoupiller sans oublier la boite de 12 pour sortir couvert !!Tout ceci a pu se faire avec le nouveau président sexy à souhait , Casey !! Il a reprit la place de son père . Ses leitmotivs, le club sa raison de vivre, les membres sa famille ….Et pour rien au monde il ne changera d’environnement !!Sauf que ….Charlie,une « pouliche » carrossée chez Goodyear vient tapée l’incruste dans le clan et ça !! Ca sent le gazoil à plein nez !! Tornade en approche !! Et évidemment , elle fait de l’œil à Casey qui ne peut que fondre devant elle . Mais , il est pas une guimauve pour autant !! Pas con l’animal !! C’est un Homme , un vrai avec des responsabilités.La charlie , elle , j’ai été méfiante au début et jusqu’à la fin elle cache bien son jeu .La suite entre les deux n’est pas simple , ni piquer des hannetons !!L’ambiance est toujours là !! Qu’est ce que ça fait du bien de s’évader avec eux ; même si c’est pour la dernière fois mais en s’en fou !! C’est les Wilds Crows !! Une fratrie qui se sert les coudes et ça …. Je surkiffe à fond les bananes !! Chapeau l’artiste !! Blandine , vraiment ta muse à frapper un Home run d’enfer !!Ca claque dès le début sans temps morts , chaque page défile à une vitesse !! Comme pour les autres histoires de la série !!YOUHOUHOU !!Instant sadique qui m’a fait rire !! Cette histoire peut être lue sans avoir lue les autres tomes , MAIS !! Et c’est là que j’ai rie comme une banane , l’histoire se passe 5 ans après le tome 5 donc … IL EST ARCHI PREFERABLE DE LIRE LA SERIE COMPLETE !!!Tant qu’à faire !! Vous allez être lessivé !!Faites chauffer les cilyndres !!! Casey déchire tout autant que son crow !!Merci du fond du cœur Blandine pour cette histoire !!Allez à plus !!

gaëlle(les magiciennes des mots)
19/05/2019 – Format Kindle
Magnifique
Un spin off riche en emotions.Un retour à monty Valley que l on quitte le coeur gros maiz heureux d avoir pu découvrir ces personnages qui ne nous laissent pas indemne.

Nanou Lewis de chez More and New Reading
19/05/2019 – Broché
Un spin off à la hauteur de la première SAGA 😍😍
Tout d'abord, je tiens à remercier encore infiniment Blandine pour sa confiance. Je tiens également à la félicité pour tout ce travail et ce monde qu'elle nous offre à travers ses mots. Elle nous offre un voyage de rêves les yeux ouverts. Comme les autres tomes, ce Spin off de Wild Crows ( qui peut se lire indépendamment des autres tomes ) a également été un coup de coeur comme les précédents." WILD CROWS UN JOUR , WILD CROWS TOUJOURS "Vu que ce tome peut se lire indépendamment des autres, je vais tenter de ne pas spoiler les étapes importantes, pour les personnes qui souhaiteraient lire celui-ci sans le passage des Wild Crows tome 1 à 5 :DDans "Wild Son", nous sommes toujours dans Monty Valley, cet endroit qui malgré les problèmes et le danger qui peut y s'y croiser, nous avons envie de nous y installer. Par contre, désolée Casey mais question travail ou Job. Ce sera le garage pour moi où alors je me porte volontaire pour la gérer cette éventuelle crèche suggérer. Serveuse ou danseuse, très peu pour moi 😇😂Nous retrouvons principalement Casey, un bel er charmant jeune homme devenu bien adulte de bientôt 30 ans ( À deux ans près, je ne te viellis pas hein 😇) , celui-ci à mis la ville en quasi sécurité. Il montre sa force et son caractère de Président du clan de Wild Crows.Sauf que, que ce serait-ce Monty Valley et les Wild Crows sans un éventuel problème qui planerait sur la ville ?En effet, Casey, rencontre une admirable et charmante créature, aussi sensuelle que mystérieuse, aussi savoureuse que dangereuse. Elle se prénomme Charlie et est à peine plus jeune que Casey. Cette demoiselle va aider Casey a rentrer chez lui, sauf que cette tête de linotte oubliera ses clés et ses ainsi qu'une nouvelle rencontre sera "obligatoire" pour récupérer son bien.Par la suite, étant donner que Charlie n'est pas une Wild Crows, la méfiance, le doute se mettent en place. Et si elle était une taupe ? Si elle cachait quelque chose ? Casey va se mettre cette idée profondément dans la tête. C'est comme ça que malheureusement, d'anciens problèmes reviennent accompagner de nouveaux petits copains. Mais que ce passe t-il ? Pourquoi les Wild Crows sont ainsi concerner par cette histoire ? Quels sont ces mauvais souvenirs qui reviennent hantés nos personnages ? Et si Charlie était tout autre chose que ce que le clan pensait ? Si la vérité était avouer sous leurs yeux depuis le début. Casey saura t-il r'ouvrir son coeur ?Ce nouvel opus et Spin off est un grand huit d'emotion. Comme toujours les émotions sont au rendez vous. J'ai été tellement heureuse de revoir ( parce que oui, on a l'impression d'y être tout entier, avec eux, d'affronter le bien et le mal avec eux ) Joe et Ash, leur famille, aussi épanouie que jamais. Je ne dirai rien de plus, mais la soirée super Nounou a été l'un de mes passages favoris.Merci pour ces beaux souvenirs, certains tristes car nous sommes 5 ans après les principaux tomes et la première intrigue des Wild Crows. Mais c'est toujours un plaisir d'avoir de leur nouvelles et de suivre leur aventures.Vous voulez même une confidence ? J'ai quasiment tous les tomes en broché et dès que ce sera le cas pour toute la collection, j'ai décider de tous les relire, encore et encore !!! Ce fut et cela restera un coup de coeur 2018. Mais il est toujours pour 2019 !!!Voilà voilà pour moi. Merci à vous de me suivre et de m'avoir lu jusque ici.

adelaide
19/05/2019 – Broché
De belles retrouvailles
J'ai été comblée de retourner a Monty Valley, afin de retourner les bikers préférés.5 ans ont passes, Jerry a laissé place a son fils qui a été élu président par le groupe, et qui a permis aux Crows de rentrer dans les rangs de la légalité. Bah oui il y a eu trop de sang, trop de pertes. Tout le monde a accueilli ce nouveau mode de vie avec joie.Par un concours de malchance Casey fait la rencontre de Charlie, qui s'avère être... Non je ne vais tout de même pas tout vous dévoiler.J'ai adoré cette fille dès les premières lignes. Elle a une grande gueule. Mais que cache t'elle? Pourquoi a t'elle débarquée de nul part a Monty Valley ? Elle fuie un monde régi par les hommes qui considèrent les femmes comme des objets a utiliser a loisir - consentantes ou non... Elle ne veut pas être assimilé avec ce club de bikers dans lequel elle est née. Elle a pris a se défendre face a ce genre de brutes. Elle a une grande gueule et de la répartie - ça j'adore. Mais ceci cache celà. Quel est ce passé quel cherche a enfouir? Quel cadavre ce cache dans ces placards?Après toutes ces années Casey est plus posé et réfléchi. Il a appris a ce faire respecter par ces frères. Jerry lui a un nouveau mandat de maire donc il est assez occupé et avec Mona ont décidés de lever le pied.Tous les personnages sont restés les mêmes mais plus apaisés. Plus de trafic dangereux donc plus de risque de perdre le contrôle de la situation face aux ennemis.Casey et Charlie sont des poissards. Et du coup de mettent en danger sans s'en rendre compte.Charlie va t'elle être celle qui va permettre a Casey de croire enfin qu'il a le droit au bonheur. Casser sa routine de tombeur sans attache.[b]Quelques questions que vous pourriez vous poser :[/b]- Cette saga n'est elle pas trop longue ?SÛREMENT PAS. Je ne me suis pas lassé une seconde avec les Crows. Il y a de la violence, certes, mais c'est le monde dans lequel évoluent les personnages qui veut ça. Mais pas gore - ça reste une romance.- Est-ce répétitif ?Non plus. Chaque personnage a son propre caractère, son vécu et surtout l'histoire n'est pas une déclinaison a la Jay Ce qui utilise ses personnages sans se renouveler...Bref n'ayez pas peur de vous lancer dans cette saga... AddictiveBonne lecture.

Severine Guerrier
19/05/2019 – Format Kindle
Wild crows un jour, wild crows toujours
Quel bonheur de retrouver cette famille dont on a l impression de faire partie. Les quelques années de plus vont bien à Casey. Encore une belle histoire à la façon Blandine. Merci merci.

Client d'Amazon
19/05/2019 – Format Kindle
Super l histoire de Casey
Je vous le recommande c est la digne suite des aventures des Wild crowsC est génial d avoir des leurs nouvellesJ adore l histoire entre Casey et CharlieC est une vrai pépite

Claire s.
18/05/2019 – Format Kindle
le meilleur de la série
Si j'avais adoré tous les tomes des wild crows ainsi que confidential, j'ai surkiffé wild son . Peut -être parce qu'il est plus accès romance que les autres. Peut-être aussi que je me suis plus identifier avec un héros jeune que plus âgé comme ash.Terriblement hâte d'avoir le petit bonus de Gale. Et je vais trouver le temps de découvrir les autres univers de Blandine car j'aime beaucoup sa plume.

linecai5
17/05/2019 – Format Kindle
Pour toujours
Merci a l'auteur pour ce plus sur la vie de Casey j'ai apprecié sa valeur et ce tome est autant prenant que la saga.. vive les crows pour toujours

Clem - youcanread
16/05/2019 – Format Kindle
Qu'il est bon de retrouver les WC pour une dernière course !
Encore une fois, j’ai eu la chance de pouvoir découvrir Wild Son un peu avant tout le monde, et je remercie Blandine pour cela; de m’avoir fait confiance pour une année de plus à ses côtés, et pour le petit mot personnalisé en début de livre qui montre toute l’attention qu’elle apporte à ses lecteurs et son perfectionnisme.Pour ceux qui n’auraient pas encore découvert l’univers Wild Crows, il vous est tout à fait possible de lire ce spin-off (qui est un one-shot), Wild Son, sans avoir lu au préalable la série. Vous ne serez absolument pas perdus, par contre, vous risquez de vous spoiler des évènements de la série si jamais vous souhaitez vous y plonger plus tard.Le récit de Wild son se déroule 5 ans après la fin des évènements auxquels nous avions pris part dans Wild Crows.Vous le savez (ou non), mais Casey était parmi mes personnages chouchou ; mon petit préféré même, dont on ne parlait pas, à mon goût, assez. Il va donc sans dire que j’ai été ravie d’apprendre la conception de ce spin-off ET que j’en attendais beaucoup. Je pense que mes attentes ont été comblées en grande partie et je ressors encore plus attachée à Casey que je ne pouvais déjà l’être.Si la plupart des chapitres sont du point de vue de Casey, l’auteure nous offre, comme elle nous y a habitués, quelques scènes de différents points de vue, notamment celui de Charlie. On retrouve avec plaisir Montey Valey et tous ses habitants et l’on découvre rapidement que les choses ont évoluées depuis 5 ans. Sachant que Wild Son reprend des éléments de la série principale, je me permettrai de la spoiler légèrement dans cet avis.Blandine ne nous prend pas en traitre, c’est bien sur Casey que se focalise ce tome et, même si nous apprécions avoir des nouvelles des autres, il est appréciable que cela n’empiète pas sur le héros de l’histoire. En d’autres termes, si vous lisez ce spin-off pour retrouver Ash (par exemple :p) il est plutôt peu présent ^^Casey (et les Crows en général) a fait du chemin en cinq années, il est devenu un leader et, si le club s’est « rangé », il n’en demeure pas moins border line et les choses peuvent être à un cheveu de déraper ; Blandine reste encore une fois réaliste dans son intrigue, sur le fait que l’on ne peut pas effacer un passé de hors la loi d’un simple coup de baguette magique. On retrouve des personnages plutôt apaisés, que profitent de leur vie de famille - au sens large, car si certains ont en effet eu des enfants, d’autres reste d’éternels hommes à femmes. C’est d’ailleurs le cas de Casey, qui ne s’est pas remis de l’épreuve qu’il a traversé et de la perte de Vicky. S’il a la tête sur les épaules en ce qui concerne les affaires et le bien du club, il profite de la vie et des femmes qui s’offrent à lui. J’ai apprécié trouver un personnage plus sombre et tourmenté mais toujours aussi boute en train dont le comportement change du tout au tout s’il est en présence de sa sœur ou de ses neveux. Devenu un véritable homme d’affaire, gérant plusieurs établissement, il n’en reste pas moins un vrai gamin dans l’âme et quelque chose s’avère fêlé en lui.Charlie, LE personnage dont nous faisons tout juste la connaissance ici, est une jeune-femme impressionnante. Elle a plus d’une corde à son arc, cache un noir secret (on le comprends rapidement) et cherche à fuir quelque chose. Lorsque son chemin croise celui de Casey, cela fait des étincelles et on le ressent ! C’est une vraie battante, qui accorde difficilement sa confiance et cherche à tout prix à se protéger.Le récit évolue lentement, l’attraction entre Casey et Charlie est tout de suite évidente et, si j’ai apprécié les voir jouer au chat et à la souris, Blandine nous offrant des dialogues bien sentis qui donnent du rythme au récit, j’étais dans l’attente de quelque chose, comme si je restait un peu sur ma fin. On peut dire que j’ai été servie car la première partie plutôt calme n’est qu’une apparence ! Quand une vieille affaire ressort du passé et que le désir de vengeance est toujours là, quand des alliances se créées et que les Wild Crows doivent retrouver leurs vieilles habitudes… tout part en sucette !Je me suis retrouvée scotchée à mon livre, le cœur battant, me répétant en boucle : « c’est une romance, ça finit bien ! ». J’ai beaucoup aimé voir les carapaces se fissurer, voir les égos se mettre de côté dans un but commun.Même si j’ai moins apprécié les chapitres POV Charlie (allez savoir pourquoi), j’ai adoré la jeune-femme et le couple qu’elle forme avec Casey. Les deux se ressemblent énormément et c’est surtout leur propension à ne pas vouloir changer l’autre et à lui laisser faire ses propres choix, l’épaulant en toute circonstance qui m’a émue. Tout comme Ash et Joe, Casey et Charlie sont devenus une évidence, même si Blandine n’a pas franchement aidé ^^Des personnages que j’ai adoré, un récit un poil trop lent à mon goût sur le début (même si la plume de l’auteure très agréable et les joutes verbales donnent un certain rythme) et une fin explosive (comme l’ensemble de la saga si on y réfléchit).Cette fois-ci, je peux faire mes adieux à Montey Valey avec, malgré tout un petit pincement au cœur.

Les lectures de Karine
16/05/2019 – Format Kindle
une vision autre avec Casey et un spin off détonnant
« La nuit n'est jamais complète, il y a toujours puisque je le dis. Puisque je l'affirme, au bout du chagrin, une fenêtre ouverte, une fenêtre éclairée. Il y a toujours un rêve qui veille, Désir à combler, faim à satisfaire. Un cœur généreux, une main tendue, une main ouverte. Des yeux attentifs, une vie , la vie à se partager. » Paul EluardCasey a reprit la présidence des Wilds Crows depuis Jerry Welsh, son père, a prit sa retraite après le dernier bain de sang qui à coûté la vie à tant d'êtres qu'il aimes. Son fils, a donc hérité du flambeau et il a remit de l'ordre pour que le club soit dans la légalité par rapport aux activités.Un jour, il tombe en panne sur le territoire des Gipsys et c'est sur cette même route qu'il fera la rencontre de « Blondie ». Cette blonde incendiaire a du caractère à revendre et un bagou digne de Joe Welsh, la sœur de Casey. Une alchimie se créée malgré l’électricité ambiante et après l'avoir déposé au MC, « Blondie » repart pour un autre endroit afin de travailler,sauf que,Joli Cœur Casey ne la laissera pas sans nouvelles. Elle reviendra chez les Wild Crows et c'est avec une grande surprise que Casey la revoit sur son territoire. Là les choses serieuses vont pouvoir commencer et « Blondie » alias Charlie sera la dynamite qui fera exploser le cœur du Préz', dans le bon ou le mauvais sens ? Est elle une menace , une ennemie ou une femme qui cherche un point de chute et fuir son club ?Cette femme est un mystère a elle toute seule, sa carapace ne trompe pas Casey, elle se la joue « rien ne peut m'atteindre, rien ne me touche », pourtant, elle se fissure peu à peu et cette force, elle la maintient a son plus haut niveau car elle a un but ultime, et ce but, Casey ne doit pas le savoir. Quel est donc cet objectif ? Monty Valley doit elle craindre ou rester sereine ?Charlie est une beauté dangereuse, hypnotisante et Casey sera envoûté, lui qui ne veut plus ressentir ce vide laisser par Vicky, ce gouffre au plus profond de son cœur, son âme et sa vie, le ronge.Tout pour ne plus souffrir et rester maître de lui même, ne pas se laisser distraire malgré l'envie profonde de faire de cette blonde, Sienne. Le club passe avant la gente féminine. Deux écorchés, deux âmes perdues d'avoir subit des affres de souffrances, de violences et de vaines promesses, tout ça est trop laids pour en parler, alors le silence est de mise jusqu'à la mort. Ils se ressemblent sur bien des points, s’assemblent comme si leurs corps étaient faits l'un pour l’autre, se comprennent comme deux humains qui se connaissent par cœur, c'est assez troublant et déstabilisant. Deux clans, deux histoires différentes, une vie qui ne les a pas gâtée, une envie de paix et de tranquillité dans le regard. Pourront ils s'apprivoiser ?L'histoire des Wilds Crows s’achève en beauté avec ce spin off dédié à Casey. C'est avec une grande émotion que je dis au revoir a ce clan qui m'a beaucoup chamboulé au fil des différents tomes quel qu’ils soient. Vivre a travers eux ces aventures, tels des combattants près a en découdre coûte que coûte à été un booster d'adrénaline incroyable. Les émotions intenses accompagnent cette saga de bikers sans foi ni loi mais avec ce besoin d'amour et de vérité que chaque êtres humains à droits. Blandine P. Martin m'a une nouvelle et dernière fois emmener dans ce monde intransigeant et brutal des bikers, et j'en redemande, même si je sais que ce spin off sera le dernier. Depuis ma lecture des Wilds Crows, j'ai eu envie de regarder les SOA et je me suis imprégnée de cette ambiance tendue et électrique qui règne au sein du club. Il faut bien se dire que les clubs de bikers existent vraiment et que leur mode de vie est dangereuse, intense, mais avec une confiance totale entre ses membres, à la vie à la mort. Ce tome est tout en profondeur avec une petite retenue sur la capacité d'amour possible entre Casey et Charlie. J'avoue que j'aurais aimé une autre fin, un peu moins brutale, avec peut être un chapitre supplémentaire sur le couple et leur avenir. Mais, c'est un avis personnel et il ne remet pas du tout en cause le déroulé de l'histoire, mon coté fleur bleu prend souvent le dessus.Merci Blandine P. Martin pour ce superbe service presse, ce livre est un énorme coup de cœur.Je vous conseille vivement cette lecture et toute la saga des Wilds Crows.Bonne lecture

Valérie
16/05/2019 – Format Kindle
Superbe histoire
J'ai adoré retrouver les Wild Crows. Et en savoir plus sur Casey m'a ravi. Merci à Blandine pour cette magnifique histoire où j'ai vibré au même rythme qu'eux. A lire absolument.

Hossin Maud
16/05/2019 – Format Kindle
Dernier ride réussi avec les Wild Crows
Encore une fois je ne suis pas déçue de retrouver les Wild Crows, seule bémol, c'est la fin. Mais quel plaisir de découvrir Charlie et de retrouver mon petit Casey !! Blandine, encore une fois avec sa plume addictive, réussi à nous plonger au coeur des sentiments des personnages ! Je recommande cette lecture ++

Mine
15/05/2019 – Format Kindle
Coup de cœur
J avais peur d être déçu car les Wild crow on été on énorme coup de cœur et souvent l’es suite de personnage sont décevante mais là cet un cent fautes sur tous l histoire de CAsey est parfaite sa fait du bien aussi d avoir un petit clein d œil à notre chou ash.Merci Blandine de m avoir fait rêvé auprès des Wild

bibliothequedelodie
15/05/2019 – Format Kindle
Coup de coeur
Ce fût un bonheur de retrouver les Wild Crows. Un spin-off génial, et suivre Casey cinq ans plus tard était juste formidable. De plus on y découvre de nouvelles têtes et surtout la belle Charlie qui joue un super rôle dans ce nouveau roman.On y retrouve à nouveau ce lien de fraternité qui caractérise tellement les Wild Crows. Et en plus de cela on va retrouver Casey et y voir son évolution tant au niveau de son rôle de président que dans celle de l'homme qu'il devient. On voit vraiment qu'il a grandi pour mon plus grand bonheur.On découvre donc que Charlie et lui continuent à avancer dans leurs vies, combattant chacun leurs démons, leurs passés.Comme toujours j'ai eu mon lot de fous rires, de peur, de larmes au fil des mots mais toujours un flot d'amour pour ces personnages.Et que serait une histoire chez les Wild Crows sans des ennuis et tout du long j'ai retenu ma respiration.En conclusion un spin-off tout à fait génial, encore une fois un gros coup de coeur comme pour toute la saga de départ. Une plume de l'auteure toujours aussi belle, géniale et addictive.

emma
15/05/2019 – Format Kindle
💗
Ah se tome je l'attendait . Jaime beaucoup Casey . encore un tome ou sa bouge . on en prends plein les yeux et pleins le coeurs merci blandine

les étoilées des bibliothèques
15/05/2019 – Broché
Bonne route la #WildCrowsFamily de la part d'une #WildCrowsAddict !
La route était longue, poussiéreuse et stressante pour arriver à Monty Valley. Mais retrouver la Wild Crows Family m’a comblée de joie que j’ai oublié les mois d’attente et la fatigue de rider à des milliers kilomètres de chez moi pour arriver à bon port. Et quel plaisir de redécouvrir leur univers toujours aussi addictif, retrouver cette famille toujours aussi bien soudée et aimante.Je tiens à préciser que ce spin off peut être lu indépendamment de toute la saga. Mais, de mon point de vue, ce serait vraiment dommage de faire impasse dessus. Lire toute la saga vous aiderait à comprendre pas mal d’événements qui surviendront dans Wild Son. Passer à côté des aventures du MC Wild Crows me parait impensable.Je disais donc qu’à mon arrivée au MC à la nuit tombée, nos chers bikers s’adonnaient à leurs loisirs favoris. À savoir, se prendre de belles murges, faire du charme aux sweeties. Et tournaient en bourrique certains de leurs frères. Prendre du bon temps comme eux-seuls savent le faire.Ils étaient tellement occupés que mon entrée au Devil’s Trip est passée inaperçue. Ce qui m’a donné l’occasion de les observer et les voir à l’oeuvre sans qu’ils s’en rendent compte.Et au fil des jours, j’ai noté pas mal de changements au sein de la famille. Ils se sont assagis même s’ils n’ont pas à renoncer à leurs facéties légendaires. Aujourd’hui, ils sont prospères depuis qu’ils ont laissé tomber les affaires louches. Un tel paradoxe fait méditer n’est-ce pas ? Ils sont vraiment rentrés dans la légalité comme c’était prévu. Menés d’une bonne et juste poigne qui sait relâcher du lest au besoin. Mais ce qui tapait à l’œil en premier, c’est de les voir heureux. Épanouis enfin…En somme, le club marche comme sur des roulettes. Mais comme vous vous en doutez, cela n’empêchera pas que cela tourne au vinaigre depuis l’arrivée d’une jolie et mystérieuse poupée au club. Charlie…Une fille qui ride et qui se bat comme un mec. Forte en apparence, espiègle, solaire mais dont les airs mystérieux attisent la méfiance des bikers.Casey, ne me jettera pas la pierre si je dis qu’il est conquis par son courage et aussi par le fait qu’elle n’essaie même pas de l’aguicher comme il en a l’habitude avec les femmes. Charlie donne l’impression qu’elle n’a peur de rien ni de personne. Et surtout pas de lui sachant ce qu’il est. Notre biker qui n’attendait ni l’amour ni à ce que son coeur batte que pour une seule femme, n’essaie même pas de se défiler. Il laisse couler sur lui cette promesse d’un futur plein de passion et d’amour. Advienne que pourra !Si la méfiance régnait, les Wild Crows ne s’attendaient pas à ce que cette douce blondinette apporte la malédiction sur le club. S’endormir sur leurs lauriers apportera son lot de danger et de sang coulé et ils en paieront le prix fort.Charlie est-elle arrivée en ennemie ou son passage au MC n’est qu’un fait du hasard ? La confiance de Casey en Blondie était-elle mal placée ?En tant que président du club, il n’a pas le droit à l’erreur. Il y va de la sécurité de ses frères, de la famille. Mais Casey n’a jamais résisté à un défi. Et Charlie sera peur-être le challenge de sa vie.Elle sera peut-être celle qui lui fera mordre la poussière et le faire tomber de son piédestal. Celle qui lui fera oublier ses propres blessures, ou les raviver. Celle pour laquelle, il se retournera vers l’avenir ou rester encastré dans son passé.Charlie a beau faire la fière, ses yeux lui disent qu’elle a, elle-même, ses propres casseroles, des cadavres dans son placard à affronter.Et voilà, mon séjour est arrivé à son terme à Monty Valley. Est-ce-que je me suis ennuyée avec les changements survenus au club ? Jamais. Est-ce que Wild Son a déçu mes attentes ? Que nenni. Casey, s’est avéré le digne successeur de son patriarche. Jamais le club n’a paru aussi prospère ni les membres resplendissants de bonheur et de joie de vivre que sous sa directive. Ce biker, qui paraissait un brin je m’en-foutiste tout le long de la saga, était un leadership né. Il prenait soin des siens et veillait au grain. Dur comme le veut la présidence d’un MC mais non dénué de coeur ni de bonne humeur.Quels membres ai-je vu ? Presque tout le monde. Jerry, Ash, Joe, Mona, Marcus…Ils étaient tous au rendez-vous. Toujours aussi hilarants, affectueux, loyaux et n’hésitent pas à se salir les mains pour la cohésion du club. De vrais mousquetaires dont la devise n’a pas dévié d’un iota !Qu’on ai-je pensé de la nouvelle arrivée ? Charlie, est tout à fait le personnage que j’aurais choisi pour Casey, si j’avais mon mot à dire. Elle a toutes les qualités pour le rendre heureux sans se laisser bouffer par ce joli coeur. Indépendante, inflexible mais douce et tendre. Le combo parfait qui fera succomber le coeur de notre biker préféré. Elle lui faire garder la tête sur les épaules.En somme, mon séjour chez les Wild Crows a apaisé ma soif d’eux. (mais, je ne dirais pas non à un bonus, car d’eux, on en veut toujours plus). Mon seul regret, c’est d’être restée invisible à leurs yeux. Me montrer aurait dénaturé leurs comportements. Tandis que là, ils se sont livrés tels qu’ils sont. Vrais avec leurs bons et mauvais côté. Sortir du business illégal ne veux pas dire qu’ils ont renoncé à leur authenticité, ni à renoncer à se battre pour les règles du MC ni pour son identité.Je dois reprendre la route mais le coeur n’y est pas. Les quitter, c’est comme quitter ma famille. Cela fait mal au coeur, mais je sais qu’ils sont heureux et le resteront parole d’auteure ! Et cela me console de ma tristesse.Avant de partir, c’est l’heure de remercier Blandine PMartin pour la mission d’infiltration, dans leur univers enivrant, qu’elle m’a octroyée. C’était un défi de les observer de près sans me faire repérer par leurs yeux du lynx . Une mission qui n’était pas de tout repos mais s’est avérée dangereuse, pleine de suspense et de rebondissements mais si captivante.Je me suis retrouvée aussi noyée sous un flot de rire, d’amour et de passion pour mon grand plaisir. Je m’en suis sortie heureuse, et satisfaite du parcours du combattant de ces bikers qui méritaient l’apaisement et la prospérité. De vivre en paix, sans jugement ni a priori.Bonne route les Wild Crows, ne changez rien et surtout soyez heureux !En quelque mots, chapeau bas Blandine pour cette saga truffée de délices addictives et d’aventures trépidantes.

Toshokan
15/05/2019 – Broché
Foncez le lire
Comme vous le savez déjà je suis un inconditionnel de la saga Wild Crows, j’ai littéralement dévoré les 5 opus. Une chose manquait, l’histoire d’un personnage : Casey. Et c’est chose faite avec ce spin-off.Cette histoire se passe 5 ans après les faits narrés dans la saga, ce fut un bonheur inouï de retrouver ses personnages. Blandine nous a rendu accros à ce groupe de Bikers.Les choses ont évolué, le clan s’est assagit mais quand l’histoire prend un tournant sombre, ses membres répondent toujours présents, prêts à tout pour défendre leur groupe.Que dire sur ce spin-off sans trop en dévoiler ? Alors en apprendre plus sur le personnage de Casey nous fait craquer encore plus pour lui. Blandine a réussi à créer un homme d’acier mais qui cache aussi un cœur fondant. C’est une combinaison détonnante. Et donc pour aller avec, il fallait aussi un personnage fort, celui de Charlie. De prime abord on la ressent comme une dure à cuir mais certaines fêlures du passé la rendent fragile et sensible.L’auteure arrive à allier moments d’action où notre pauvre petit cœur est malmené avec des moments de vie normale ainsi que des moments de tendresse. Ses personnages ont une existence propre. On sent que leur caractère a été étudié dans les moindres détails, de manière à rendre le récit consistant et réel.On pourrait croire qu’il s’agit d’une romance classique mais non il y a ce petit quelque chose qui la rend unique et addictive. Ici point d’éléments en surplus, on va à l’essentiel et le rythme du récit connaît des accélérations semblables à celles que l’on pourrait ressentir quand on conduit une moto. En fait c’est exactement cela, c’est tantôt lent pour profiter du paysage, et le conducteur parfois ne peut s’empêcher de pousser sa machine pour ressentir la divine adrénaline.Je dois dire que peu d’auteurs arrivent à me toucher comme le fait Blandine P. Martin. Je ne saurais que trop vous recommander ce livre, et si vous n’avez pas craqué encore pour les Wild Crows, ce spin-off achèvera de vous conquérir.En résumé, un digne spin-off d’une saga chère à mon cœur. Moi qui n’était pas trop biker à la base, les émotions savamment dosées par l’auteure m’ont fait chavirer. Un seul mot pour conclure : Foncez !

Beli (Livre sa vie)
15/05/2019 – Format Kindle
livresavie.com : fan de cet univers de bikers de Blandine P. Martin
Dire que j’étais impatiente de lire ce roman est un doux euphémisme ! J’ai adoré la série de Blandine P. Martin : Wild Crows et dans cette série, mon personnage préféré, c’était Casey et ce roman lui est consacré, pour mon plus grand plaisir ! C’est donc avec beaucoup d’engouement que j’ai rejoins de nouveau les Wild Crows pour retrouver Casey.Ce roman peut se lire indépendamment de la série, mais pour re situer un peu : Casey est le fils de Jerry, le président des Wild Crows, que nous avons pu suivre dans la série, jusqu’à ce qu’il en donne les reines à son fils. Casey est bien jeune pour être Président d’un club de bikers qui ont pour certains de nombreuses années de pratique dans ce milieu. Il a fait pas mal de conneries, dues à sa jeunesse et son inexpérience, en le côtoyant dans la série, on a pu constater qu’il était jeune et fou, mais très rapidement les événements l’ont fait murir, peut être plus vite qu’il n’aurait du mais c’est un monde particulièrement dur, ne l’oublions pas. Ici, nous retrouvons un homme, fini le grand gamin charmant et impulsif, il assume son rôle à la perfection et a mené le club vers des chemins plus calmes et sereins. Si c’est son insouciance et sa joie de vivre, et bien entendu sa gueule d’amour qui nous ont fait craquer dans la série, ici, ce sera un Pres’ qui a des responsabilités et qui est devenu un homme, tout aussi charmant, mais je dirai que l’on va au delà du charme, c’est juste quelque chose de magnétique ! Il est beaucoup plus posé, réfléchis et c’est appréciable de voir de quelles façons il régit le club et ce qu’il en a fait, cinq ans plus tard.Les années Wild Crows et tous les événements qu’ils ont vécu, des événements durs et terriblement bouleversants ont eu raison de leur façon de penser et de vivre. Ils ne souhaitent plus être confrontés aux conflits avec d’autres, et veulent vivre ensemble mais sereinement, avec leur famille. Un challenge important et parfois difficile à tenir, car si eux veulent s’y tenir, les autres, leurs adversaires ne pensent forcément de la même manière et ont toujours cette soif du pouvoir et sont prêts à tout pour l’atteindre. C’est ainsi que le club n’a pas fini de vivre des moments difficiles et conflictuels de par sa position et leurs anciennes collaborations.Bon si Casey ne se présente plus pour celles qui ont lu la série avant de lire ce tome, nous attendions avec impatience de découvrir quelle serait la figure féminine qui ravirait son coeur. Il fallait qu’elle soit à la hauteur, car nous n’allions pas vouloir le laisser avec quelqu’un de pas « assez bien », on sent là dans mes paroles comme un soupçon de possession ? je confirme, j’adore le personnage de Casey, vous l’aurez compris. C’est donc avec curiosité que j’ai fait la connaissance de Charlie, une jeune femme au fort tempérament qui ne semble pas avoir peur de Casey, ni de son statut ou de son appartenance à un club de bikers, et pour cause, elle a grandis parmi ce type d’hommes. Si au début l’idée m’a étonnée, je m’attendais plus à une personne extérieure à ce monde, son histoire a très vite accaparé ma curiosité. Charlie reste une jeune femme assez solitaire, indépendante, elle affirme son caractère et cette position pour prouver qu’elle est capable de se débrouiller seule.Quand elle rencontre Casey, elle cherche un boulot loin de chez elle, loin de ces bikers auprès de qui elle a grandit. Bien entendu, on se demande pourquoi et aussi comment ? C’est à dire que c’est un monde avec lequel il est difficile de couper les ponts et sa position dans ce club de bikers fait d’elle, un personnage d’autant plus intéressant et important. Nous découvrirons ainsi qui elle est, ce qu’elle a vécu et pourquoi elle tient à ne plus être parmi les siens. Leur rencontre fut un hasard ou pas, cela reste l’un des points à découvrir dans cette histoire. Alors que Casey est en mauvaise posture avec sa moto en panne, Charlie va le prendre en stop pour le ramener chez lui. Après quelques échanges, Casey n’a pas oublié la jeune femme et pourtant il apprend très vite que la jeune femme, si séduisante soit-elle, fait partie des Gypsys, un gang dont les Wild Crows préfèrent se tenir éloignés, suite à une sombre histoire. C’est lui qui finira par lui proposer un job au sein de son bar, celui-là même où toute sa famille a travaillé, introduisant selon certains, le loup dans la bergerie. Le doute et les incertitudes sur la présence de la jeune femme au sein de leur groupe sèmera la discorde et si Casey veut se montrer confiant et semble bien maitriser la situation et la jeune femme, en qui il a confiance, la situation est tout de même à couteux tirés !Leur histoire, c’est avant tout celle de leurs clubs, le passé ne leur permettant pas d’agir comme leurs instincts leur dicteraient de faire. C’est ainsi que malgré cette alchimie entre eux, ils vont devoir avancer avec ce soucis constant de faire des choix en adéquation avec leur famille. Leurs positions ne leur permettent pas de jouer avec ce point, leurs sentiments ne sont pas le seul élément pris en compte. Il est difficile de constater qu’entre eux, tout se fait naturellement mais rien n’est facile, car il y a ses doutes dont on ne peut pas faire abstraction sur cette présence soudaine de Charlie. C’est avec tension et ce soupçon de suspense que nous allons oeuvrer auprès d’eux deux mais aussi auprès de tous les autres, qui veillent au grain, certains n’hésitant pas à faire part de leur aversion face à la présence de la jeune femme. Le passé ne s’oublie pas si facilement que cela, et il va vite venir semer le trouble dans cette entente déjà bien fragile établie entre Charlie et Casey.C’est un tome, qui nous permet donc de tous les retrouver cinq ans après, bien installés, heureux. Beaucoup se sont installés dans une routine de tous les jours, une vie de famille mais Casey lui, n’a jamais réussi à se poser dans une vraie relation depuis ce qu’il a vécu par le passé. Il a bien entendu bien muri, grandi et s’est bien imposé en tant que président du club, mais côté relationnelle, il n’a fait qu’enchainer les filles. La venue de Charlie change tout, car il va vite éprouver autre chose pour elle et c’est ce qui est d’autant plus déchirant, car elle n’est pas forcément bien placée pour être celle qu’il lui faut. Il le sait, mais plus il la découvre, plus il croit en elle. Charlie de son côté, est loin d’être la jeune femme que l’on imagine, elle cache bien des secrets. Ce fut très plaisant de les suivre tous deux, de découvrir le fin mot de l’histoire. Ensemble, isolés de tous et de tout, ils sont touchants, discrets, ils se découvrent l’un et l’autre avec cette idée de ne pas s’attacher, même si cela ne se contrôle pas.Le récit est rythmé par l’évolution de leur relation, mais aussi par ce que pensent les autres et par la présence de chacun d’eux. L’histoire évolue, permettant l’intervention d’autres personnages qui ne seront pas s’en rappeler dans quel milieu ils vivent. C’est ainsi qu’un certain nombre de rebondissements vont venir ponctué le récit, mettant en danger encore une fois le club, et d’autant plus cette nouvelle relation, bien problématique. J’ai beaucoup aimé retrouver Casey dans cet univers, de le voir petit à petit craquer pour Charlie. Quand à Charlie, elle est à la hauteur de ce que l’on pouvait attendre du personnage féminin, elle ne m’a pas déçue. J’ai beaucoup apprécié sa forte personnalité mais aussi sa fragilité, que nous découvrons en même temps que nous apprenons qu’elle est son histoire.Quelle mélancolie, arrivée aux dernières phrases de ce roman, les Wild Crows s’est véritablement bien fini et j’en suis plus touchée que je ne le pensais. Oui j’aurai envie de continuer encore avec eux, ici par exemple, j’aimerai tant voir de quelles façons Casey et Charlie vont construire leur vie. C’était plaisant de voir tous les autres personnages dans leur vie, bien installés, et on n’a aucun doute sur l’avenir prometteur de Casey mais j’en voudrais encore. C’est ainsi quand on passe du temps avec des personnages, on ne veut pas les quitter. Alors Blandine, si un jour l’envie te reprend de continuer avec les Wild, sache que nous en serions ravies.Petit mot sur la couverture que j’adore ! J’ai craqué dès que je l’ai vu, elle est superbe. J’adore le contraste entre la photo en noir et blanc et la typo du texte et les motifs en couleurs, le tout rappelle bien entendu l’univers dans lequel nous sommes avec les Wild.

Tu aimes les bikers et hésites à te lancer ? Pourquoi ne pas commencer par Gale, ma nouvelle gratuite ? Une mise en bouche côté Wild crows, avec un préquel qui te fera découvrir les début du club !

En prime, tu recevras chaque lundi matin des secrets des coulisses de mes romans et des surprises en cadeau !

Ce site n’appartient pas à Facebook et n’est pas affilié à Facebook Inc.
Le contenu de ce site web n’a pas été vérifié par Facebook. Facebook est une marque déposée de Facebook, Inc.