fbpx
casey
Actualités Les coulisses des romans Vous & moi

Interview de Casey

Audrey de la page Romance Sisters à choisi de se pencher sur le cas “Casey”.

🔥C’est le temps d’une interview sans tabous qu’elle nous permet de découvrir un peu mieux le Président actuel des Wild Crows !

😎En piste !


•••


➥ Bonjour, Casey. Merci d’être avec nous pour cet interview.

𝘾 ➤ Bonjour, Audrey et merci de m’accueillir !


➥ Comment vas-tu ?

𝘾 ➤ Impec’, tout roule !


➥ Comment se passe la vie de Président ?

𝘾 ➤ Arf tu sais, c’est jamais sans vagues quand on dirige un établissement, alors tout un complexe, plus un club, ça m’occupe !Non, sans rire, les gars se comportent plutôt bien dernièrement, et puis, on a « rangé les armes », tu l’sais ? Du coup, on a beaucoup moins d’embrouilles, et on vit tous plus sereinement.Les gros poissons s’entretuent, sans qu’on soit au milieu. Nos familles respirent. La vie normale, quoi.


➥ Ça n’a pas été trop difficile de t’imposer face à des énergumènes plus vieux que toi ?

𝘾 ➤ Tu veux rire ? J’en ai bavé ! J’avais beau les connaître depuis toujours pour certains, se faire diriger et accepter les ordres d’un type de mon âge, ça a fait grincer des dents ! Mais ils ont voté pour, alors, c’est comme ça ! Ils ont eu leur mot à dire, le jour où mon père a voulu refiler le flambeau à un autre. Au fil des années, ça devient de plus en plus limpide. On s’fait à tout, je crois, question d’habitude. Les Wild Crows ont toujours su s’adapter. Notre passé mouvementé aura au moins eu le mérite de faire de nous des caméléons.


➥ Depuis 5 ans que tu tiens les rênes, as-tu déjà eu envie de rendre ton tablier ? Ou devrais-je dire ton blouson. ^^

𝘾 ➤ Pas vraiment. Y’a eu des hauts et des bas, c’est certain, mais je ne lâche pas l’affaire si facilement, et puis, il en va de la survie de notre club. Mon père a passé la sienne à le construire, le dorloter. Le club avant tout.


➥ Prendre les décisions, c’est quelque chose que tu as toujours désiré ?

𝘾 ➤ Pas vraiment. On m’aurait demandé six ou sept ans plus tôt si je me voyais devenir prez’ un jour, j’aurais rigolé ! Et pourtant, tu vois… la vie est faite de surprises ! Tout réside dans la manière de les gérer !


➥ Mais cette responsabilité ne te ronge-t-elle pas un peu parfois ?

𝘾 ➤ Qu’est-ce que tu veux me faire dire Audrey ?(petit clin d’œil en douce)Si tu comptes me voir me larmoyer sur mon sort dans ton sofa de psy, tu te goures. J’fais pas ce genre de trucs, moi.Et puis… si j’te dis que c’est difficile parfois, je gagne quoi ? Tu viendrais me réconforter ?(sourire malicieux).OK, OK, plus sérieusement, bien sûr que c’est parfois lourd, mais je pense que jamais je n’aurais un dixième des responsabilités que mon père a eu à porter avec ce blouson. Le club est entré dans une nouvelle ère. Il a survécu grâce au changement, et je m’en tire plutôt pas mal.


➥ Et la vie de solitaire que tu t’efforces de mener depuis cet accident tragique, comment la vis-tu ?

𝘾 ➤ (Il reprend son sérieux, mal à l’aise).T’es partie sur une bonne lancée de questions sordides… tu veux me faire passer pour un fou furieux ou quoi ?Je n’ai pas une vie de solitaire, au contraire, y’a toujours du monde chez moi, les gars du club et pas mal de filles aussi… beaucoup, même.


➥Tu n’aimerais pas te poser un peu ? Trouver une first lady aussi « efficace » que ta mère ?

𝘾 ➤ J’en sais rien, disons que je n’ai pas encore trouvé la perle rare. Je ne tire pas de plans sur la comète. Si je ‘la croise, tant mieux, sinon, je continue de rouler ma bosse à ma manière et à profiter des plaisirs de la vie. Y’a pire que ma situation, tu sais…


➥ En parlant de ta mère, a-t-elle facilement accepté ta nomination au pouvoir ?

𝘾 ➤ Ma mère a d’abord paniqué… elle ne s’y attendait pas plus que moi. Et elle connaissait ce en quoi on s’engageait quand on devenait président, pour avoir vécu aux côtés de mon père dans les meilleurs moments comme dans les pires. Mais d’une certaine manière, j’ai vu une fierté nouvelle briller dans son regarde de mère poule. (Il sourit).Et puis, comme je l’ai dit, les choses ont changé pour le club, alors elle souffle un peu, elle aussi, depuis. Elle dort mieux la nuit !


➥ Et ton père, ce n’est pas difficile qu’il soit également l’ex-président ?

𝘾 ➤ C’est difficile pour moi ! Il ne me lâche jamais bien longtemps. Pas de vraie retraite pour Jerry Welsh, non ! Il est trop fier pour ça et puis, le club, c’est toute sa vie ! Donc il veille au grain ! De mon côté, je fais de mon mieux pour ne pas être que son ombre, mais il m’a fallu cravacher pour commencer à y arriver !


➥ Depuis 5 ans, tu as mûri. Quelle est ta vision de la vie maintenant ?

𝘾 ➤ J’envisage la vie plus sereinement. Je ne suis pas du genre à prévoir des plans d’avenirs, mais les choses se passent bien, tant pour les affaires qu’entre nous tous. J’suis le tonton gâteau de deux petites terreurs que j’aime comme un fou, donc ça roule !


➥ Quel avenir vois-tu pour le club ?

𝘾 ➤ Pas de plans, je te l’ai dit ! Advienne que pourra, mais j’ose imaginer qu’il ne mourra jamais, et que la relève arrivera un jour.


➥ Comment se passe ta relation avec Joe ta demi-sœur ?

𝘾 ➤ Joe et moi, ça a toujours été limpide, depuis le premier jour. J’ai eu la chance de me découvrir une sœur, alors que je pensais être fils unique. Je lui ai fait une place dans ma vie, on l’a tous fait, d’ailleurs. On a les mêmes délires, et la même vision du monde, donc on est toujours raccords. Forcément, devenir mère lui a imposé de calmer le jeu côté déconne et soirée. J’l’adore, ma sœur, putain… ça oui ! Va savoir, si on s’était connus depuis la naissance, peut-être qu’on n’aurait jamais été si proches. Le destin fait parfois bien les choses après tout.


➥ Crois-tu que si elle n’avait pas pointé son bout de nez, le club en serait où il est maintenant ?

𝘾 ➤ J’en sais rien… elles sont vraiment bizarres tes questions, Audrey. T’es sûre que ce n’est pas ces crétins de fédéraux qui t’envoient ? Je n’ai pas de boule de cristal, mais tout ce que je sais, c’est qu’elle a amené un peu de douceur dans nos vies bien rudes, et que c’est en partie grâce à elle, si le club a changé de voie.


➥ À part la moto, as-tu d’autres passions dans la vie ?

𝘾 ➤ La mécanique, ça compte ? J’aime jouer de la gratte, aussi, la guitare a toujours fait partie de ma vie, pour ce que je m’en souviens : ça m’détend.


➥ Si tu devais te décrire en 3 mots ?

𝘾 ➤ Club, Moto, Liberté


➥ Tes défauts ?

𝘾 ➤ Têtu, fougueux, parfois immature ?


➥ Tes qualités ?

𝘾 ➤ Loyal, authentique, stratège

➥ Le mot de la fin ?

𝘾 ➤ Si vous n’avez pas peur des émotions fortes, venez découvrir mes aventures ! Accrochez-vous bien, je n’roule jamais au pas…


➥ Merci, Casey d’avoir pris le temps de répondre à ces quelques questions. On se retrouva sur les routes de Monty Valley ou au Devil’s.

𝘾 ➤ Yes, mais cette fois-ci, sans questions, sans interrogatoire, sans sofa… enfin, pour le sofa, va falloir y songer…Allez à un d’ces quatre et merci Audrey !


•••

Photo : Stephen James

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *