fbpx
roman feel good
Actualités Humeurs d'auteur

Le roman feel good, cet ami qui te veut du bien

Parce que notre quotidien n’est pas toujours rose, et que la lecture reste un moyen idéal pour s’en évader et pour rêver, on doit pouvoir compter sur les romans, de temps en temps pour nous offrir des voyages émotionnels inoubliables.

Se déconnecter, c’est vital.

Dans ton emploi du temps surchargé, tu dois trouver quelque minutes par jour pour souffler, ne plus penser à rien, basta les contraintes, et tant pis pour le reste, ça attendra. Parce qu’on a tous besoin de se ressourcer de temps en temps et que la lecture le permet.

Elle peut devenir un moyen de voyager sans même bouger de ton canapé, sans te ruiner et surtout, où et quand tu le souhaites. Royal, non ? Une agence de voyage sur mesure, rien que pour toi.

Alors concentre-toi sur ce qui te fait vibrer dans les histoires que tu aimes lire.

L’amour.

Les sentiments.

Les émotions fortes.

En tant que lectrice, j’en ai besoin pour me sentir aspirée par l’intrigue d’un roman, pour m’évader du quotidien, pour vivre une autre vie, où tout devient possible.

Pas toi ?

En tant qu’auteur, c’est un peu la même histoire, il me faut passer par des montagnes russes émotionnelles lors de l’écriture d’un roman, sinon, ça voudrait dire que de l’autre côté, le lecteur n’éprouvera rien non plus. Il faut mettre un peu de soi, beaucoup même, pour vivre pleinement chaque mot.

Il existe un genre qui colle à merveille avec ce besoin qu’on à toutes, de recevoir une bonne dose de positif et de sentiments tendres quand la vie ne nous fait pas de cadeaux, ou bien que l’on veut simplement “couper” avec le train-train quotidien et la réalité.

LE FEEL GOOD.

Qu’il est bon de se laisser emporter par les bons sentiments d’une histoire d’amour pure et d’une intrigue visant à nous ramener aux choses simples !

Ça tombe bien, parce que c’est justement l’objectif des lectures dites “feel good”, regroupant aussi bien des romans généraux que des romances.

Le leitmotiv ? L’espoir, l’évolution vers du positif, le dépassement de soir, la possibilité de se relever des plus gros échecs, de retrouver l’amour, ou l’envie d’être heureux.

Ces romans sont de véritables douceurs, ils nous couvrent de bienveillance et apaise nos tensions intérieures. Ils nous réconcilient avec tout le reste, même le voisin qu’on déteste pourra nous sembler plus sympa après un bon feel good !

Dernièrement, j’ai pu découvrir un superbe roman feel-good, et je vais t’en parler parce qu’il a réellement trouvé une résonance en moi.

Il s’agit du roman “Plus jamais sans toi” de mon amie, la talentueuse romancière, Laetitia Constant.

On rencontre Charlotte, jeune femme dans le doute quant à son avenir tout tracé, qui part au chevet de sa grand-mère pour prendre du recul.

Mais revenir sur les traces de son passé lui permettra aussi de croiser à nouveau le chemin de ses fantômes, notamment celui de celui qu’elle avait éperdument aimé… Ben.

Un roman qui sonne juste, une plume addictive, riche et envoûtante… bref, une pépite que je te conseille si, comme moi, tu aimes découvrir des histoires qui donnent du baume au cœur.

Pour en savoir plus sur celui-ci, c’est ici !

J’ai aussi dévoré l’un des derniers romans de Sophie Jomain (dont je conseils TOUS les livres sans exception), qui s’intitule, « Et tu entendras le bruit de l’eau ». Une superbe histoire dont on revient grandi et apaisé.

Une journaliste People éprouve le besoin urgent de tout plaquer pour aller se mettre au vert, et c’est dans la Baie de Somme qu’elle choisi de poser ses bagages. Changement de décor, remise en question de tout ce qui fait son quotidien, Marion ira me^me jusqu’à laisser sa vie personnelle reprendre un peu de place dans le décor pailleté de sa vie professionnelle.

Un véritable voyage, un destin de femme captivant et comme toujours avec Sophie Jomain, une plume riche, des émotions à fleur de page.

Pour en savoir plus, c’est par ici !

Autre coup de cœur dans le registre feel good, il s’agit de « Mais sinon, tout va bien » de Max Deloy (Alias Maxime Gillio)

On y rencontre George, trentenaire qui n’aime ni son nom, ni la tournure que prend sa carrière de professeur de théâtre. Il tente tant bien que mal de joindre les deux bouts pour offrir à son fils une éducation à la hauteur de son potentiel.

Le parcours d’un père célibataire touchant, très drôle aussi, une aventure riche de personnages attachants et originaux, bref, un petit bon bon à déguster !

Pour plus d’infos, c’est par ici !

Les concepts du feel good

En réalité, on dit d’un roman qu’il est feel good lorsqu’une fois la dernière page tournée, on se sent bien. Le “feel good” n’a rien d’un genre reconnu par les organisme littéraire, c’est une appellation populaire qui croît doucement, et qui caractérise ces romans qui nous font grandir, réfléchir, évoluer, pour qu’à la fin de notre lecture, un sentiment de bonheur, d’apaisement ou d’espoir remette en cause notre vision des choses.

En décortiquant tout cela, il y a trois principes que le feel good nous apprend.

1. Tu n’as pas à être parfait

Alléluia ! Nous avons tous nos forces, nos faiblesse et bla-bla-bla, on le sait. Mais ce qu’on oublie souvent, c’est qu’il faut relativiser et cesser de s’épuiser à la tâche sans même savoir profiter des petites victoires accomplies ! Parce que oui, je suis certaine que même si tu ne les vois pas tellement tu as le nez dans le guidon, tu as de jolies victoires à ton actif !

Tu as peut-être réussi à sourire à quelqu’un que tu détestes (entre nous, c’est la manière a plus jouissive de faire taire un idiot), ou tu as simplement redonné le sourire à ton bout de chou avant l’école ? On gagne tous des mini combats quotidiens, mais encore faut-il relever les yeux du compteur pour s’en apercevoir. Profite de chaque soupçon de positif distillé sur ton chemin aujourd’hui !

Les héros et héroïnes de romans feel good sont des gens comme toi et moi, ceux que l’on croise tous les jours, et pourtant, leurs petits combats gagnés nous passionnent avec une force inouïe lorsqu’on lit leur histoire. Pourquoi n’en ferais-tu pas de même ? Un pas après l’autre, évolue vers du positif, comme les personnages de ces romans doudous.

2. Si quelque chose dans ta vie te freine, te bloque, t’empêche d’être toi-même, de t’épanouir ou de réaliser tes rêves, débarrasse-toi en !

C’est aussi simple que ça. Se décharger du négatif et se concentrer sur ce qui nous apporte du bonheur.  Dans les faits, cela se résume par la capacité à faire des choix pour sa vie. On en a qu’une, je ne t’apprends rien, alors aujourd’hui est une journée idéale pour précisément ce que tu attends de la tienne ! Et si tu commençais maintenant ?

Ainsi, je ne supportais pas mon travail, je ne me voyais pas poursuivre ainsi, je tournai en cage comme un lion triste… alors j’ai redoublé d’efforts pendant plusieurs années pour parvenir à concrétiser mon rêve. Devenir romancière. Et j’ai continué la route, travaillant d’arrache-pied pour rendre possible ce que beaucoup jugeaient improbable : vivre de ma passion, pouvoir écrire tous les jours. Si je l’ai fait, pourquoi pas toi ?

Je t’assure que je ne suis pas une Wonderwoman, juste une rêveuse un peu fêlée qui a décidé de transformer sa vie en quelque chose de passionnant. On a tous un talent, une passion dévorante pour quelque chose, un projet un peu fou dans un coin de la tête… Il faut simplement trouver ce que c’est et s’y donner corps et âme.  Les rêves ne sont pas réservés aux autres.

3. Sois toi-même et cesse de vouloir à tout prix plaire aux autres !

Cette troisième notion clé, c’est Lena, l’héroïne de ma comédie romantique Quelque chose de bleu qui te la souffle. (D’ailleurs, elle aurait pu me doubler pour te glisser les deux autres à l’oreille, pour les avoir elle-même mis en pratique !)Sois toi-même et cesse de plaire aux autres !

La seule véritable façon d’aborder la vie autrement et de déguster la saveur douce et sucrée du Bonheur (remarque la majuscule au “B” 🙂 ) c’est d’enfin laisser tomber le voile et d’être telle que tu es au fond. On enlève le masque, fini. Au moins aujourd’hui, essaie pour voir. Tu te sentiras libre, et le poids sur tes épaules fondra comme une glace oubliée sur la table au soleil !  Je t’en fais la promesse !

Ouais, elle est comme ça Lena, enfin, depuis peu… avant de se sentir aussi vivante, elle avait accepté une vie qui ne lui correspondait pas. Et puis… avec l’aide de certaines personnes, elle a pris de conscience de ce temps qu’elle gâchait à être une autre qu’elle même. Des talents qu’elle enfouissait pour rester celle qu’on attendait d’elle qu’elle soit.

Alors elle a tout envoyé bouler.

Et je peux vous garantir qu’elle ne le regrette pas. Son histoire à elle, Quelque chose de bleu, c’est comme une comédie romantique venue tout droit d’Hollywood, sauf que… elle est Basque !

Voilà, il fallait que je te le dise.

Il est vrai que lorsqu’il est question du bonheur, des rêves, de l’espoir, je m’emballe, mes personnages aussi, parce que dans le fond, c’est ce qui nous anime.

Et toi, as-tu trouvé ce qu’il te fallait pour être heureux(se) ?

Lis tu des romans feel good ?

Si oui, lesquels ont marqué ton esprit ?


Si l’histoire de Lena t’intrigue, tu peux en découvrir plus à son sujet en cliquant ici.

3 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *